Être salarié et auto entrepreneur : est-ce possible ?

salarié auto entrepreneur (1)

Tout le monde rêve d’avoir une certaine stabilité tout en ayant la possibilité de réaliser ses rêves. La bonne nouvelle, c’est que c’est possible ! En effet, si vous êtes actuellement salarié alors que vous rêvez de devenir auto-entrepreneur, vous avez des chances réelles de réaliser vos rêves. Voici les informations essentielles à retenir pour mener à bien vos projets.

Est-ce possible d’être en même temps salarié et auto-entrepreneur ?

La réponse est OUI, il est possible d’être auto-entrepreneur si on travaille déjà pour une entreprise. Vous pourrez alors augmenter vos revenus et réaliser certains de vos rêves. Que vous travaillez sous CDD, sous DCI, en stage ou en intérimaire, vous pouvez vous lancer en tant qu’auto-entrepreneur si vous déclarez vos activités auprès du Centre des formalités des entreprises. Si par exemple, vous avez la qualification Qualiopi, vous pouvez donner des formations durant les heures où vous ne travaillez pas.

salarié auto entrepreneur (2)

Les contraintes lorsqu’on a le statut de salarié et celui d’auto-entrepreneur

Bien évidemment, se lancer en tant qu’auto entrepreneur alors qu’on est salarié n’est pas aussi simple, malgré la possibilité des deux statuts. Vous devez envisager les contraintes suivantes :

La clause d’exclusivité

Cette clause vous oblige à ne pas exercer d’autres activités professionnelles rémunérées durant vos heures de travail et avant la première année de l’enregistrement de votre propre entreprise. Si vous violez cette clause d’exclusivité, le licenciement vous attendra.

La clause de loyauté envers l’employeur

Si vous vous lancez en tant qu’auto-entrepreneur, vous devez informer votre employeur et ne surtout pas travailler pour votre compte durant vos heures de travail. Vous devrez aussi éviter de débaucher vos collègues et éviter de dénigrer votre employeur.

La clause de non-concurrence

Votre nouvelle entreprise ne doit en aucun cas concurrencer votre employeur actuel, lisez bien votre contrat de travail. D’ailleurs, vous devez informer votre employeur si vous souhaitez exercer dans le même domaine, pour vous éviter des soucis plus tard.

Ainsi, avant de vous lancer, veillez à respecter au moins ces trois clauses importantes. Même si vous souhaitez ouvrir une micro crèche par exemple, vous devez veiller à ce que votre employeur actuel soit informé de tout et respecté comme il se doit.

salarié auto entrepreneur (1)

Quelle couverture sociale pour un auto-entrepreneur et un salarié ?

La couverture sociale en tant qu’auto-entrepreneur et salarié est assez compliquée. Votre employeur cotisera pour vous, mais vous aussi, vous devrez cotiser en tant qu’auto-entrepreneur.

Pour ce qui est de la couverture santé, vous serez couvert par le régime salarié si vous êtes auto-entrepreneur à titre complémentaire. En revanche, si vous êtes auto-entrepreneur à titre principal, votre couverture santé dépendra de vos chiffres d’affaires. Il y a une exception cependant durant les congés maternité où vous pourrez bénéficier des deux régimes.

En ce qui concerne votre retraite, vous aurez droit à un régime retraite spécial. Concrètement, votre pension sera double : une viendra de la caisse « salarié » et une viendra de la caisse « auto-entrepreneur ». Aussi, avant de créer votre entreprise, renseignez -vous auprès de la CIPAV et de la SSI concernant la retraite. Enfin, si vous démissionnez, vous n’aurez pas droit aux allocations chômage.

Les métiers exclus d’une activité d’auto-entrepreneur

Que l’on soit salarié et auto-entrepreneur ou tout simplement auto-entrepreneur, vous devrez vraiment éviter les activités agricoles, les activités juridiques, les activités relevant des officiers ministériels, les métiers de la médecine, les métiers de la médecine vétérinaire, les métiers de la comptabilité, les métiers du spectacle ou certains métiers de la vente.

Ne prévoyez pas non plus d’exercer en tant qu’auto-entrepreneur entant que géomètre, interprète, associé de sociétés d’exercice libéral, loueur de biens immobiliers, de commissaire au jeu, d’agent immobilier, de journaliste ou encore en tant qu’opérateur sur les marchés financiers. La liste ne s’arrête pas là, bien évidemment, mais ces métiers ne doivent être exercés en tant qu’auto-entrepreneur.

En tant qu’entrepreneur, vous pourrez être aide-ménagère, aide à domicile pour les personnes âgées, apporteur d’affaires, architecte d’intérieur ou encore agent artistique…

Avant de vous lancer en tant qu’auto-entrepreneur alors que vous êtes salarié, il est vivement recommandé de faire appel à un conseiller. Il saura vous guider dans vos démarches et il saura également vous indiquer les divers dangers qui vous guettent par rapport à votre employeur. Quoi qu’il en soit, si vous souhaitez vous lancer, vous trouverez toutes les infos qu’il vous faut sur notre site.

Retour haut de page