Comment faire une formation auxiliaire de puériculture ?

auxiliaire de puériculture

Les personnes qui s’occupent de petits enfants de moins de 3 ans doivent avoir un diplôme d’État qui prouve qu’ils savent ce qu’ils font : ce sont des auxiliaires de puériculture. La bonne nouvelle, c’est qu’aujourd’hui, même dans le cadre d’une reconversion professionnelle, il est possible de devenir auxiliaire de puériculture puisqu’il s’agit d’une formation éligible au CPF. Si vous projetez de devenir auxiliaire de puériculture, voici les détails à retenir sur le métier et le parcours.

Auxiliaire de puériculture : qu’est-ce que c’est ?

L’auxiliaire de puériculture est le professionnel polyvalent que l’on retrouve en milieu hospitalier, dans les structures qui accueillent les bébés ayant des besoins spéciaux ou dans les crèches. En général, l’auxiliaire de puériculture aide les parents ou les médecins à peser, laver, préparer les repas et habiller leur bébé.

Dans les crèches ou en centre spécialisé, l’auxiliaire de puériculture doit s’occuper de l’alimentation des enfants, de leur sécurité, de leur accompagnement et c’est également la personne qualifiée pour aider et guider les parents à prendre soin de leurs enfants en bas âge, qu’ils aient des besoins spécifiques ou non.

En somme, l’auxiliaire de puériculture peut travailler là où il y a des petits enfants puisqu’ils sont responsables de leur bien-être et de leur sécurité. Aussi, ce professionnel peut travailler dans des crèches, dans des centres spécialisés et dans les milieux hospitaliers.

Les qualités à avoir si l’on souhaite devenir auxiliaire de puériculture

Si vous souhaitez devenir auxiliaire de puériculture, vous devrez impérativement être à l’écoute, avoir de l’empathie et beaucoup de patience. Vous devrez aussi avoir un sens inné de la créativité pour pouvoir occuper les enfants au mieux.

Bien évidemment, la communication doit faire partie de votre panel de savoir-faire et vous devrez savoir comment mettre des petits enfants en sécurité. Ce professionnel doit aussi connaître les gestes de premiers secours appliqués aux petits enfants.

Un auxiliaire de puériculture doit avoir un certain nombre de qualité et c’est pour les développer, entre autres choses, que faire des formations de bonne qualité est nécessaire lorsqu’on veut devenir auxiliaire de puériculture.

auxiliaire de puériculture

Quelles sont les conditions pour accéder à la formation ?

Ceux qui souhaitent devenir auxiliaires de puériculture doivent au moins avoir 17 ans et la bonne nouvelle, c’est qu’on n’a besoin d’aucun diplôme pour accéder à la formation. Il suffit de passer et de réussir un concours d’entrée en Institut de Formation Auxiliaires de Puériculture. L’examen se déroule en deux parties : une épreuve de tests d’aptitude et une épreuve de culture générale.

Ceux qui réussiront le concours devront étudier pendant 10 mois et 8 modules les attendent :

  • L’accompagnement d’un enfant dans les activités de la vie quotidienne,
  • L’état clinique d’une personne à tout âge de la vie,
  • Les soins à l’enfant,
  • L’ergonomie,
  • La relation et la communication,
  • L’hygiène des locaux hospitaliers,
  • La transmission des informations,
  • L’organisation du travail.

Après avoir acquis les huit compétences dernièrement citées, le futur auxiliaire de puériculture doit effectuer 24 semaines de stages.

Concrètement, l’apprenant doit effectuer 2 stages de 4 semaines chacun, en structure d’accueil d’enfants de moins de 6 ans, 1 stage dans un milieu hospitalier, 1 stage dans un établissement pour enfants malades et 1 stage dans une structure libre. Il faudra aussi faire 1 stage dans une structure qui accueille les enfants en situation de handicap.

Notez qu’il est aussi possible de devenir auxiliaire de puériculture en suivant une formation en apprentissage ou professionnalisation d’auxiliaire de puériculture. Cette formation dure 18 mois et il faudra la valider en faisant 28 semaines de stage en entreprise.

Salaire de l’auxiliaire de puériculture et les débouchés du métier

Un auxiliaire de puériculture gagne entre 1500 et 3000 € par mois et ce salaire dépend des années d’expérience et de la structure pour laquelle l’auxiliaire de puériculture travaille. En outre, les auxiliaires de puériculture peuvent diriger une crèche plus tard et ils peuvent aussi étudier pour obtenir un Diplôme d’Etat d’Educateur de Jeunes Enfants. Les plus passionnés pourraient devenir infirmiers plus tard, s’ils le souhaitent.

Vous pouvez tout à fait être auxiliaire de puériculture salarié, même si vous exercez déjà un métier. Il vous suffit de vous former pour obtenir le diplôme et vous pouvez espérer avoir un avenir dans le domaine. Ce professionnel doit impérativement avoir de la patience et de la tendresse car il sera en contact permanent avec les tout-petits bébés. Aussi, si vous n’avez pas de patience et de tendresse alors que vous souhaitez devenir auxiliaire de puériculture, vous avez le temps de développer ces qualités.