Linge gris, déteint : comment entretenir le linge et faire des économies

Linge gris, déteint : comment entretenir le linge et faire des économies

 

L’entretien du linge, voilà qui n’est pas très “sexy” comme article ! Cela peut pourtant vous faire économiser pas mal d’argent, surtout si vous avez des enfants qui se repassent les vêtements des aînés aux plus jeunes, ou si vous voulez les revendre (les vêtements, pas les enfants ! huhuhu).

 

J’ai fini par m’interroger sérieusement sur cette question à force de voir mes vêtements et linge de maison devenir invariablement grisâtres et moches au fil des mois… Ce qui m’obligeait à les remplacer un peu trop souvent à mon goût. C’était dommage, surtout pour mon porte-monnaie.






 

A ma décharge, comme sûrement beaucoup de personnes de ma génération, il semblerait que la génération précédente ait oublié de nous transmettre les bases de l’entretien ménager. Ca ne devait pas être assez féministe de savoir entretenir son linge 😉

 

Bref, j’ai fini par apprendre au détour de recherches sur internet l’importance de trier les couleurs. Ca alors ! Moi qui pensais que c’était un truc de mémère !

 

Il est vrai que ça demande un peu plus de temps (allez, 2 minutes de plus par lessive). Pour les pressés, vous pouvez être tentés d’ajouter une lingette anti-décoloration à votre lessive non triée. Mais cela coûte un peu d’argent, ce n’est pas très écologique, et ça absorbe les couleurs du linge, dont les couleurs foncées risquent de passer un peu, au fil du temps. En plus ça ne marche pas toujours parfaitement.





 

Donc, trier les couleurs demande un peu plus de temps que de tout fourrer ensemble dans la machine, mais cela permet de garder un linge toujours éclatant.

 

En effet, en ne lavant que des couleurs similaires (par exemple : rouge, rose, mauve ensemble), le linge dont la couleur dégorge va reteinter le reste du contenu de la machine. Ainsi, les couleurs seront ravivées. J’ai récupéré quelques vêtements ternis ainsi, et ils sont redevenus d’une belle couleur plus vive.

 

Pour vous donner une idée, voici comment je trie (à adapter selon vos couleurs dominantes) :

– rouge, rose, mauve, violet clair ensemble

– bleu, gris, vert ensemble

– bleu marine, violet foncé et noir ensemble

– blanc uniquement avec du blanc





 

Je ne suis pas une experte de l’entretien du linge, mais ces combinaisons fonctionnent plutôt bien et je n’ai plus eu de mauvaises surprises depuis que j’utilise cette méthode. Le noir reste bien noir, le blanc reste bien blanc, et les autres couleurs restent vives.

J’espère donc qu’elle vous aidera vous aussi à faire quelques économies en conservant plus longtemps de jolis vêtements.

PS : Chers lecteurs, si cet article vous a plu / aidé / inspiré, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous (je réponds à chacun), même pour dire ce que vous pensez être une banalité.  Cela fait toujours plaisir et récompense un peu le temps passé à essayer de partager bons plans et astuces.

Si vous ne souhaitez ou ne pouvez pas commenter, mais que l’article vous a intéressé, vous pouvez simplement cliquer sur les icônes des réseaux sociaux pour le diffuser. Si vous avez cette gentillesse, je vous en remercie chaleureusement.

12 réflexions au sujet de “Linge gris, déteint : comment entretenir le linge et faire des économies”

  1. C’est clair, moi aussi j’en ai découvert des belles à l’âge adulte sur les gestes ménagers ! D’ailleurs, c’est mon mari qui m’a appris à trier le linge 😀 (idéalement pour faciliter le tri, on peut avoir deux bacs : un pour le linge blanc/très clair, un autre pour les couleurs foncées)

    C’est politiquement incorrect, mais je trouve que ce serait extrêmement utile que l’école contienne un enseignement “domestique” pour tous les élèves : nutrition, tâches ménagères, gestion du budget, aisance administrative, savoir fixer une étagère, déboucher un évier, etc. D’ailleurs, récemment un ami m’a confié que c’est son service militaire qui lui avait appris à faire correctement la lessive, le repassage et le ménage, en plus de lui apprendre l’autonomie et le respect des autres. (voilà, je me sens vieille réac maintenant…)

    • Eh bien ton mari a dû avoir une maman très active dans l’éducation de ses enfants ! C’est ce qu’il faudrait dans l’idéal à tout le monde.
      Je suis tout à fait d’accord avec ton idée d’enseignement à l’école sur les bases de la tenue d’un foyer. Ca faciliterait la vie de tout le monde. Et c’est aussi une façon d’être libre que de savoir se débrouiller tout seul au lieu de recourir à des professionnels pour déboucher son évier, faire un ourlet, etc.
      Le service militaire était une vraie école de la vie et de virilité, et c’est bien dommage qu’il ait disparu. Il contribuait à faire mûrir les hommes.
      A bientôt !

  2. @Aurore, ne regrette pas trop le service militaire, s’il revenait, les femmes y aurait aussi le droit (égalité oblige). 😉
    Sans compter que vu les échos que j’en ai eut, c’était plutôt beuverie, clope, et connerie à la chaine.
    Le gros avantage était le permis de conduire offert.
    Le gros inconvénient était l’adaptation au marché pro en sortant du service. (surtout avec le service en fin d’étude)

    Pour le linge, j’ai remarqué plusieurs choses : la lessive du commerce est agressive.
    Un t-shirt ocre (rouge foncé) que je possède depuis près d’un an n’a jamais déteint chez moi, et a déteint chez les parents.
    Pareil, des jeans noirs sont ressortis gris en 3 lavages contre aucun changement de couleur en 15 lavage avant.
    La différence : à la maison, la lessive est au savon noir, chez les parents au plus blanc que blanc.
    Pour blanchir le linge, un coup de percarbonate, et hop, le linge redevient blanc. Par contre, j’ai pas testé sur des couleurs.

    Par contre, je ne comprends pas : comment le linge de couleur peux être rafraichi, si le linge ne déteint pas ?

    • Salut David,
      Je ne sais pas si ça marcherait chez toi vu que ta façon de faire la lessive a l’air différente, mais chez moi avec de la lessive classique, il y a souvent au moins un vêtement de couleur qui dégorge. Ca reteinte donc le reste.
      Mais alors tu n’as pas besoin de trier ton linge avec ta lessive au savon noir ? Tu n’as jamais d’accidents de décoloration ?
      Concrètement comment utilises-tu le savon noir pour la lessive ? Ca m’intéresse car je l’utilise déjà pour le ménage.

      Pour le service militaire j’imagine que les beuveries devaient être un peu les mêmes que celles du samedi soir d’aujourd’hui, je pense que c’est une question d’âge/de valeurs personnelles et pas tellement de service militaire.

      • En fait, je met le savon noir directement à la place de la lessive.
        Accompagné d’un peu d’HE pour l’odeur et le côté anti-bactérien.

        Par contre, le gros inconvénient est que comme tout les produits non nocifs, il n’est pas aussi efficace.
        C’est flagrant sur les tissus blanc, qui lavé uniquement au savon noir tendent à ne pas rester parfaitement blanc.
        C’est à mon avis le point faible des lessives non industrielles : une teinte légère du tissu (surtout que le savon noir est noir) !
        D’où le recours au percarbonate.
        On a mis pas mal de temps avant d’arriver à utiliser correctement (enfin, c’est du pif au mètre…) le savon noir + percarbonate.
        De souvenir, on avait les mêmes problèmes avec les noix de lavage qu’on avait abandonné pour cette raison

        Pour les tissus qui perdent leurs couleurs, je n’ai pas de cas flagrant.
        Après, c’est vrai qu’on ne met pas les clairs avec les couleurs, par habitude et pour pouvoir passer du percabonate (j’ai peur que ça fasse des tâches sur les couleurs).

        Je crois que Raffa avait aussi une méthode pour faire sa lessive.
        Il y a aussi la lessive au savon de marseille il me semble, mais je n’ai pas testé.
        Si on veux aller plus loin, il y a aussi la lessive à la cendre ou à la feuille de lierre! 😉

        Au passage, avec le savon noir, aucun problème d’allergie à signaler!
        Par contre, le linge, surtout humide a un odeur caractéristique du savon noir ! 😉

  3. Je trouve le tri de linge une étape très important sinon vous aurez des cata de temps en temps. Je pense que choisir un bon lessive est important aussi pour avoir un linge éclatant.

  4. Bonjour,
    Je découvre ton blog et je trouve qu’il est vraiment intéressant ! Je pense que je devrais changer mes habitudes et me mettre au triage de linge si ça me permet d’économiser ! Merci pour l’astuce 🙂

    • Bonjour Liz,

      Merci pour le compliment et contente que mon blog te plaise. En effet conserver ses vêtements plus longtemps permet de moins dépenser, surtout que les vêtements coûtent assez cher.
      A bientôt !

      Aurore

  5. Bonjour Aurore,
    Je réagis à cet article très intéressant ! J’ai mis en place le tri du linge par couleur et pas de mauvaise surprise.
    Pour du linge pas trop sale, un lavage à 30 est en général aussi satisfaisant qu’un lavage à 40 (et diminue d’autant les risques de déteinte). Et pour les pantalons, les laver sur l’envers conservera la couleur. Fermer la braguette permet aussi de faire durer celle-ci plus longtemps (c’est souvent le problème avec les pantalons …)
    Sinon, petite astuce de ma grand-mère pour fixer les couleurs sur un vêtement neuf : le faire tremper dans de l’eau froide additionnée de vinaigre d’alcool. Je l’ai fait pour des vêtements neufs, aucune déteinte au lavage.
    Merci pour votre blog !

    • Bonjour Anne-Françoise,

      Merci pour ces astuces très utiles ! C’est vrai que laver à 30 est souvent efficace, et permet en plus de faire des économies d’électricité. Intéressante l’idée du vinaigre blanc pour fixer les couleurs, j’essaierai 🙂
      A bientôt,

      Aurore

Laisser un commentaire