Formation, salaire : comment devenir grutier ?

​Le grutier ​​est responsable de la conduite de la grue. Il s’occupe, entre autres de transférer des matériaux de construction ou de déplacer des structures prêtes à l’emploi. Le travail dans cette profession est accessible aux personnes ayant suivi une formation professionnelle spécialisée. Les tâches sont effectuées dans des vêtements de protection et un casque. Voyons ensemble comment devenir grutier.

Qu’est-ce qu’un grutier ?

Un grutier est un employé impliqué dans le levage et le déplacement de matériaux très lourd sur un chantier au moyen d’une grue. Une grue est une machine levage et de manutention. En fait, cet appareil de levage se classe parmi les plus grandes machines de travail. Elle peut soulever des matériaux à de très grandes hauteurs, et les plus grands modèles de grue ont une capacité de levage très élevée. Les grues diffèrent non seulement par leur capacité de levage, mais aussi par leur type et d’autres paramètres. Elles peuvent se classer selon le mode de construction ou d’assemblage.

formation grutier

A ce jour, les grues les plus courantes sont les grues aériennes, les grues à tour, les grues à portique, les grues à roue pneumatiques, les grues ferroviaires, les grues automobiles et les grues sur chenilles. Comme vous pouvez le deviner, tous ces mécanismes diffèrent considérablement les uns des autres: à la fois dans la manière de se déplacer et dans la possibilité d’utilisation. Par conséquent, il n’y a pas de grutier universel capable de faire fonctionner tous les types de grues à la fois. L’opérateur de chaque type de grue suit une formation appropriée et n’a le droit de travailler que sur un mécanisme de levage donné.

Quelles sont les missions d’un grutier ?

Cependant, quelle que soit la grue sur laquelle travaille le spécialiste, ses tâches professionnelles comprennent : 

  • la conduite de la grue (levage, déplacement et descente de la charge),
  • le contrôle de l’arrimage de la charge,
  • le suivi des gestes de signalisation et des relevés d’instruments de l’élingueur,
  • la réalisation de contrôles techniques,
  • le graissage des mécanismes de la grue,
  • et la participation à la maintenance préventive.

Le travail d’un opérateur de grue est un ensemble d’activités visant à assurer un déplacement sécuritaire de la charge au sein du chantier. Avant chaque journée de travail, l’employé opérant les grues doit se familiariser avec les spécificités des travaux, la zone de travail ainsi que la documentation et l’état de l’équipement. L’opérateur doit vérifier l’exactitude des marquages et des avertissements, évaluer les conditions météorologiques, examiner le site d’installation de la grue et déterminer l’état de la structure et de ses éléments de travail.

Quelle est la journée de travail type d’un grutier ?

Après avoir pris place dans la cabine et commencé le travail, l’opérateur utilise le dispositif de commande pour faire fonctionner la grue, déplacer, soulever et abaisser les charges. L’opérateur doit coopérer avec le signaleur qui fournit des informations et des instructions concernant les charges déplacées ou la grue elle-même.

À la fin des travaux, l’opérateur doit s’assurer que le lieu de travail est sécurisé contre les démarrages automatiques et contre tout accès non autorisé. Il est obligé de remettre les charges à leur place, de verrouiller et de désactiver les systèmes de contrôle. Si des défauts sont détectés, l’opérateur doit en informer ses supérieurs et faire une entrée appropriée dans le journal.

Quelle est l’importance d’un conducteur de grue ?

En fait, un grutier est un maître qui contrôle un mécanisme de levage automoteur, tout en effectuant des opérations de chargement et de déchargement. De plus, il transporte des matériaux et soulève et abaisse également des charges volumineuses et de plusieurs tonnes. Un grutier doit se montrer précis, fiable et responsable des tâches effectuées. 

Quelques aptitudes à avoir pour devenir grutier

Lorsque l’on travaille en hauteur, une forte psyché, l’autodiscipline et une bonne organisation du travail sont importantes. Une personne employée comme conducteur de grue est exposée à divers facteurs de stress. L’esprit d’équipe est également important dans ce poste. Le grutier est exposé au bruit, aux vibrations et à la surcharge. 

Les personnes qui ont des déséquilibres psychiques, ainsi qu’une perception visuelle et auditive altérées ne peuvent pas travailler dans cette profession. Les employés souffrant de maladies somatiques (cancer, diabète, tumeur au cerveau), du système osseux et articulaire, du système digestif, des systèmes cardiovasculaire et respiratoire ainsi que des maladies cardiaques et des allergies ne seront également pas éligibles.

aptitudes du grutier

Quelles sont les formations pour devenir grutier ?

Pouvoir travailler comme grutier, il faut avoir les qualifications appropriées confirmées par un examen réussi. Pour ce faire, vous devez suivre un cours d’opérateur dans la catégorie appropriée. Pendant le cours, le candidat apprend à connaître les spécificités du travail sur une grue, apprend les règles qui la régissent et apprend à utiliser l’appareil. 

Bien sûr, pendant un cours donné, l’apprenant n’est pas en mesure d’apprendre à travailler avec tous les types de grues. L’opérateur doit donc lire attentivement le manuel d’une grue spécifique avant de commencer à travailler. C’est très important. Car toute erreur lors du travail avec la grue peut entraîner de graves dommages sur le chantier de construction. Une erreur peut aussi porter atteinte à la santé ou à la vie du grutier et des personnes à proximité.

Après avoir terminé le cours, le futur opérateur passe l’examen, dont le but est de confirmer les connaissances et compétences acquises. Ce n’est qu’après l’avoir passé avec succès que l’opérateur est autorisé à travailler sur la grue. Pour exercer ce métier, des connaissances approfondies en mécanique et en électricité sont nécessaires pour gérer les machines. Il est nécessaire de connaître la logistique d’un chantier et d’avoir de bonnes capacités de calcul pour guider avec précision le véhicule et pouvoir prévenir les événements inattendus pendant le transport, tels que les oscillations, le vent, ainsi que les situations environnementales défavorables. Le métier de grutier se construit, avant tout, dans la pratique et l’expérience en intégrant une formation sur le terrain.

Les cours pour grutier comprennent des cours théoriques sur :

  • La mécanique et le fonctionnement des grues ;
  • Les types de grues ;
  • Les principaux composants et équipements de la grue ;
  • Le positionnement des charges ;
  • Les dispositifs de commande ;
  • Les mouvements avec la grue (levage, rotation, translation). 

Formation pratique et expérience professionnelle

Les formations grutier comprennent également une partie pratique. De plus, la formation aborde la connaissance des règles de sécurité relatives aux engins de levage. La signalisation conventionnelle pour communiquer avec les autres opérateurs et des techniques pour minimiser les risques lors de la manutention de charges font également partie de la formation du grutier. Mais toutes les grues ne se valent pas. L’opérateur doit donc suivre une formation spécifique sur le véhicule à manœuvrer (grue à tour, grue mobile, grue sur camion, grue sur chariot, grue à flèche télescopique, grue hydraulique, pont roulant.. .). Car les risques liés à une mauvaise exploitation sont énormes.

Une expérience confirmée et des qualifications bien précises sont nécessaires pour accéder au métier de grutier. Seuls des ouvriers très qualifiés et compétents prennent les commandes d’une grue. L’une des qualifications requises est le CACES grue (certificat d’aptitude à la conduite en sécurité). Pour obtenir cette certification, le candidat doit avoir 21 ans et disposer d’un permis de conduire poids lourds. Il doit ensuite suivre une formation qui dure 10 jours.

Un CAP conducteur d’engins, travaux publics et carrières peut également vous permettre d’accéder au métier de grutier. Ce diplôme se prépare pendant 2 ans. L’accès à la formation requiert le niveau 3ème. Le brevet professionnel conducteur d’engins de chantier de travaux publics peut aussi vous permettre d’accéder au métier de grutier. Il se prépare également en 2 ans. 

Les missions d'un conducteur de grue

Où se donne la formation de grutier ?

Le CAP et le BP sont obtenus dans des centres de formation professionnelle. Le CACES grue est proposé par une diversité de centres de formations opérant sur toute l’étendue du territoire national. Les cours que la législation prévoit sont dispensés par  des enseignants/formateurs experts qualifiés. Ils doivent évidemment être réalisés en mode salle de classe et inclure une partie pratique spécialisée.

Le programme se divise en deux parties : un module théorique et des exercices pratiques. Au cours des cours théoriques, les participants verront le type de documentation qu’i est nécessaire de conserver sur le site. Ils apprendront à classer les principaux types de grues et les éléments de la grue. Ils apprendront à utiliser la radiocommande, les accessoires de levage et ils connaître les principaux facteurs de risque, les dispositifs de sécurité et la réglementation. Les exercices pratiques porteront sur l’utilisation des commandes, la préhension et la manutention de divers types de charges. Le futur grutier s’exercera également sur la façon d’effectuer l’entretien, les remplacements d’urgence et les vérifications.

Quel salaire pour un grutier ?

Le travail du grutier peut être dangereux. Car le salarié exerce ses activités depuis une cabine située à plusieurs dizaines de mètres au-dessus du sol. Mais les revenus des grutiers peuvent être attractifs. Le salaire d’un conducteur de grue dépend principalement de la forme du contrat signé avec l’employeur. De plus, leur rémunération dépend étroitement des heures travaillées et des conditions météorologiques. Les taux individuels sont également influencés par la taille de l’entreprise ainsi que l’expérience et les cours suivis par le grutier.

Au fil des années, le salaire horaire du grutier augmente, parce que l’expérience grandit au fil des années et apporte de plus en plus de paix et de satisfaction au travail. Le métier d’opérateur de grue est une profession qui, après de nombreuses années de pratique professionnelle, peut procurer un salaire net de 2700 € à 2800 €.

Retour haut de page