Comment devenir marchand de bien?

vendre un bien

Les métiers de l’immobilier sont divers et variés et parmi eux, on retrouve celui de marchand de biens. Souvent confondu avec l’agent immobilier, un marchand de biens est un professionnel à part et une sorte d’expert immobilier. Ainsi, si vous souhaitez en savoir plus sur ses activités, il est temps de faire le point. Il faudra faire une introduction,

En quoi consiste le métier de marchand de biens ?

Tandis que l’agent immobilier sert d’intermédiaire entre un acheteur et un vendeur, le marchand immobilier fait plus que cela. En effet, il achète un bien, le rénove, cherche des clients et le vend par lui-même.

En bref, ce professionnel peut acheter et vendre tous les biens immobiliers habitables, des terrains constructibles et même des parts sociales de sociétés immobilières. Un marchand immobilier peut aussi acheter et vendre des fonds de commerce.

Ce professionnel doit être enregistré comme une entreprise et donc, il doit être enregistré au registre du commerce. Pour pouvoir commencer ses activités, un marchand de biens doit avoir un fonds de démarrage conséquent.

Quelle formation pour devenir marchand de biens ?

Pour le moment, il n’existe pas de formation attitrée pour devenir marchand immobilier. Cependant, si vous voulez vous lancer, vous devrez au moins avoir un BTS en Professions Immobilières.

Pour gagner encore plus en crédibilité, il est vivement conseillé d’obtenir une licence professionnelle métiers de l’immobilier, soit en gestion et administration de biens, soit en gestion et développement de patrimoine immobilier, soit en transaction et commercialisation de biens immobiliers.

Avec une licence professionnelle en activités juridiques axée vers les métiers du droit de l’immobilier, vous pourrez aussi exercer le métier de marchand immobilier. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez aussi devenir gestionnaire de biens immobiliers dans le cadre d’une reconversion professionnelle et exercer en tant que marchand immobilier.

Quelle structure juridique choisir pour exercer en tant que marchand de biens ?

Si vous voulez vous lancer sérieusement dans le métier de marchand de biens, plusieurs possibilités s’offrent à vous en termes de structures juridiques. Vous avez le droit d’exercer en tant que Société Civile Immobilière ou de Société Civile Immobilière de Construction Vente. Vous pouvez également créer une SAS, une SARL, une SASU ou une EURL.

Tout dépend du nombre de personnes qui se joignent à vous pour créer votre affaire, du nombre de personnes que vous comptez engager plus tard et du montant de votre capital de départ. Dans tous les cas, vous devrez vous préparer à être imposé sur le revenu, en fonction du statut juridique que vous choisissez. Quoi qu’il en soit, le montant des impôts sera situé entre 15 et 33% par rapport au prix de vente du bien.

Quelles sont les règles au niveau de la TVA ?

Etant un professionnel indépendant de l’immobilier, la TVA applicable au marchand de bien est avantageuse. Concrètement, le marchand de biens doit payer une TVA uniquement sur la marge qu’il a réalisé et le montant de la TVA est de 20% des bénéfices réalisés.

Cependant, un marchand de biens qui réussit à vendre un immeuble 4 ans seulement après son acquisition doit consulter un avocat ou un comptable pour connaitre la législation imposée au niveau de la TVA dans ce cas précis. En effet, il est possible que le montant de la TVA soit réduit dans ce cas précis.

diagnostic immobilier

Comment démarrer en tant que marchand de biens ?

Devenir marchand de biens n’est pas vraiment compliqué lorsqu’on prend le temps de se former et lorsqu’on dispose d’assez de fonds pour se lancer. En outre, pour augmenter ses chances, il est aussi vivement recommandé d’avoir une bonne visibilité en ligne et d’engager un photographe immobilier qui pourra mettre en valeur les biens à vendre. Enfin, il faudra avoir un réseau, à défaut d’avoir un répertoire client.

Désormais, vous savez comment faire pour devenir marcha de biens. Il ne vous reste plus qu’à disposer de fonds nécessaires pour commencer vos activités si vous voulez vous lancer. Au besoin, engagez un comptable pour qu’il vous aider à choisir le meilleur statut et le meilleur régime fiscal pour vos activités.