panneau stop

Préparer sa retraite soi-même

 

Selon une étude réalisée par HSBC, 44% des Français comptent principalement sur le système par répartition pour assurer leur subsistance une fois l’heure de la retraite venue.
Ils n’ont donc pas la tête sur les épaules. Et vous ? Faites-vous aveuglément confiance à l’Etat providence pour assurer vos vieux jours ? Vous ne devriez pas.








“Mais si, l’Etat va me verser 80%* de mon salaire quand je serai à la retraite !”


* “Selon l’étude, les Français espèrent un revenu à la retraite égal à 82% de leur revenu actuel pour vivre confortablement. Et ils estiment la pension idéale une fois retirés de la vie active à 26.000 euros. Soit près de 2.200 euros par mois”. (Mieux vivre votre Argent)

 

Pourtant, avec une population retraitée qui ne cesse de croître et de vivre plus longtemps, et une population active moins nombreuse et frappée durement par le chômage, il y a aujourd’hui moins de 2 cotisants pour financer un retraité. Sans compter les difficultés actuelles des caisses de retraite complémentaire.





 

Comment ce système pourra-t-il continuer ?



Il ne le pourra pas longtemps.
J’ai l’impression que beaucoup de Français ne comprennent rien au système de retraite.

Je lis d’ailleurs souvent des retraités ou des gens en passe de l’être, arguer qu’ils ont “cotisé pour leur retraite” et qu’on n’a pas le droit d’y toucher.

Or, personne n’a jamais cotisé pour sa retraite dans ce pays. Chaque actif paie pour financer la retraite des retraités actuels, et non la sienne.

C’est le fonctionnement de notre système de solidarité, par répartition. Un système bien sympathique en période de croissance, mais qui ne peut pas fonctionner dans les conditions actuelles.




Certes, travailler “x années” donne un droit “théorique” à toucher une retraite, mais il ne faut pas rêver, s’il n’y a personne pour payer votre pension, vous n’aurez rien, tout simplement.
Cotiser aujourd’hui ne donne donc pas un droit absolu à toucher une retraite demain.

panneau stop

Pour ma part, je ne compte sur aucune aide substantielle de l’Etat pour mes vieux jours. C’est pourquoi j’ai commencé à épargner à l’âge de 22 ans.

C’est pourquoi, aussi, le fait d’élever mes enfants au lieu de travailler à payer la retraite des autres ne m’inquiète pas outre mesure, puisque de toute façon ma génération n’aura droit qu’à des miettes, s’il en reste.

J’ai donc le sentiment de ne pas perdre grand chose.

 

Par contre, j’ai bien l’intention de ne pas rester les bras croisés devant cette échéance.

 

Chaque mois, mon mari et moi, nous épargnons une part importante de nos revenus afin de nous constituer un patrimoine qui puisse nous assurer de quoi vivre dans plusieurs dizaines d’années. Je pense que c’est tout simplement vital.
Or, selon l’étude HSBC citée précédemment, un Français sur trois n’épargne pas du tout en vue de sa retraite. 35% des personnes interrogées considèrent même l’épargne comme un moyen de financer principalement leurs vacances.
Ce sont sûrement ces mêmes personnes qui sont persuadées d’avoir un droit inaliénable à la retraite parce qu’elles ont cotisé pendant leur vie active, d’ailleurs très généreusement, mais pour la retraite des autres et non la leur.
Beaucoup de Français ont cet état d’esprit selon lequel “l’Etat pourvoira”. Je pense qu’il faut sortir de cette croyance fausse, qui a fonctionné un temps, mais qui ne va plus fonctionner très longtemps. C’est une croyance malsaine qui encourage un comportement de cigale irresponsable.

 

Il est temps de “se mettre un coup de pied aux fesses” et de réaliser que nous sommes responsables de notre avenir et de notre futur niveau de vie.

Soyons prévoyants, et faisons comme si l’Etat providence n’existait pas, ne comptons pas sur ses diverses aides pour vivre. Ainsi, nous ne serons pas pris au dépourvu lorsque la manne cessera de nous tomber “toute cuite dans le bec”.

Finalement, nous qui sommes jeunes, nous avons la chance de pouvoir nous rendre compte tôt de la faillite de ce système, et de pouvoir prendre les mesures qui s’imposent.

Les plus à plaindre sont ceux qui, toute leur vie, ont vécu avec la croyance que l’Etat pourvoirait, et qui, à l’approche de la retraite, n’ont rien prévu pour assurer eux-même leur subsistance. Pour eux, les temps qui viennent risquent d’être rudes.

 

J’aimerais vous convaincre de mettre les bouchées doubles pour épargner en vue de votre retraite, sachant ce qui nous attend.

Il n’est jamais trop tard pour commencer, mais plus vous commencerez tôt, plus votre niveau de vie sera confortable à l’heure de la retraite.

17 réflexions au sujet de “Préparer sa retraite soi-même”

  1. J’avais ouvert un PERP voilà 6 ans, mais à part la mise de départ de 150? je n’ai jamais cotisé dessus. L’an dernier j’ai ouvert une assurance vie, et depuis je m’astreint à mettre 100? par mois dessus, et je met aussi 50?/ mois sur un PEL pour un prochain achat immobilier. Pour le moment je crois que le principal investissement pour ma retraite ce sont les traites de notre appart. J’ai 34 ans et c’est vrai que l’avenir fait peur

    Répondre
    • Bonjour Maman ide, je vois que tu prépares toi aussi ta retraite, bravo ! Tu es même plus avancée que moi car je n’ai pas encore ouvert d’assurance vie (j’y pense pour bientôt). J’ai cru lire que le PERP n’était pas si avantageux donc je comprends que tu n’aies pas poursuivi dans cette voie. Le PEL, c’est pour un investissement immobilier ? C’est aussi ce que je vise : acquérir des actifs pour se créer des revenus automatiques pour la retraite.
      En tout cas, bravo d’avoir la tête sur les épaules ! 😉

      Répondre
  2. Personnellement, j’ai été interrogé par un sondage similaire.
    Et j’ai répondu que je n’épargnais rien pour la retraite.

    Et c’est vrai.
    J’investis dans différents supports, non pas pour ma retraite mais pour mener à bien mes projets futurs.
    Mon approche à long terme de l’investissement fait que le jour où je prendrai ma retraite (lorsque je l’aurai décidé), ces actifs seront toujours là et productif.

    Répondre
    • Oh mais alors tu as faussé les résultats du sondage ! :p
      En fait nous non plus on n’a pas une épargne dédiée à la retraite (car on a plein de projets avant d’être vieux !), mais comme toi, le patrimoine qui sera créé au fil du temps servira aussi pour la retraite. Et nos projets principaux (notamment acheter une maison et un terrain, et avoir des revenus passifs) contribueront à nous permettre de vivre correctement une fois vieux.
      Mais pour moi, ça revient quand même à épargner pour la retraite.

      Répondre
  3. Pour préparer notre retraite, nous avons investis dans 3 locatifs dont 2 sont loués et le dernier reste à rénover, c’est un investissement qui nous coûte très cher mais qui sera petit à petit en autofinancement ce qui nous permettra dans 25 ans d’avoir un pécule mensuel pour nos vieux jours.

    Répondre
    • Attention car l’ immobilier stagne il ne serait pas prudent d’ investir dans ce secteur en ce moment. Le secteur de l’ immobilier est soutenue par l’ apport d’ étranger chaque année ce qui crée un manque artificiel il suffirait que la tendance s’ inverse pour que les logements soient en surnombre et que le marché s’ écroule. Beaucoup de grandes construction sont achetés par des personnes venant des pays producteurs de pétrole et des pays de l’ est. Si les étrangers arrêtent d’ acheter soit pour des raisons politiques, soit pour des raisons économiques la chute sera dure. Tant qu’ il n’ y aura pas une vraie reprise il ne faut plus risquer dans l’ immobilier ou alors là ou c’ est le moins cher.

      Répondre
  4. bonjour

    merci pour ces partages. L’immobilier est important mais il ne faut pas négliger la bourse même si c’est plus risqué. Sur le long terme, c’est plus fructueux.

    Ludovic

    Répondre
    • Merci pour ce rappel, en tout cas diversifier ses placements semble être le mieux. La bourse fait très certainement partie d’une bonne stratégie à condition de s’être bien formé.

      Répondre
    • A moins d’être un initier, la bourse reste beaucoup trop risquée. Ce n’est pas moins risqué qu’aller au Casino selon moi. La plupart des gens placent sans comprendre comment cela fonctionne.

      Répondre
      • Bonjour Stochastique,
        Je ne pense pas qu’on puisse être aussi catégorique : il est à la portée de tout le monde de se renseigner et d’apprendre.
        Il serait dommage de s’en tenir à des croyances populaires et d’écarter la bourse définitivement.
        As-tu déjà investi en bourse ?
        Peut-être que la plupart des gens font des bêtises par manque de formation, mais c’est leur responsabilité, d’ailleurs quelque soit le domaine on peut perdre de l’argent en agissant sans réfléchir.
        Pour ma part, je pourrais très bien investir en bourse un jour après avoir bien étudié le sujet, par contre jouer au casino sûrement pas. Pour moi ce n’est pas du tout le même risque.

        Répondre
      • C’ est vrais que le casino est fait pour te faire perdre comme tout les jeux qu’ ils soient en ligne ou non. Pour la bourse il faut trop de renseignements qui arrivent aux médiats une fois que les initiés( surtout les banques) en ont bien profité.J’ ai fait du trading, de la bourse et du binaire. Il m’ est arrivé de gagner 1780 euros la journée et de tout reperdre le lendemain. Donc attention. Les banques gagnent au minimum 1% par jour avec votre argent mais ils travaillent avec des milliards. si je place 50 milliards sur une action elle va automatiquement grimper surtout si les autres banques font la même chose en même temps et ils revendent ensuite avec leur robots. mais même si on place 10 000 euros ça n’ a aucune influence sur le cour ou il faudrait que tout les épargnants place le même ordre en même temps.Dites vous que nous avons actuellement plus de 445 impôts et taxes sans parler des amendes, du sur endettement de l’ état et de celui des communes. Donc difficile de prévoir l’ avenir en plaçant un peu d’ argent, comme l’ état à accès à nos comptes et qu’ une nouvelle loi précise qu’ en cas de faillite du système les banques peuvent confisquer l’ argent déposé sur les comptes.Mais ne vous en faites pas puisque la nature nous offre tout gratuitement finalement on vit avec de l’ argent virtuel. Et si tout est gratuit on peut s’ en passer.

        Répondre
  5. Je doute que la retraite soit supprimée. Ce serait un suicide politique mais aussi économique. Aucun gouvernement n’oserait toucher trop brutalement à la retraite. De plus, avec un pays qui vieilli, supprimer ou diminuer trop fortement les retraites signifierait saborder la consommation (60% du PIB en France). Je pense que c’est plutôt sur les soins de santé, l’éducation etc qu’ils vont grignoter de plus en plus jusqu’à supprimer la gratuité.

    N’empêche, quand on y pense, ce système est ni plus ni moins qu’un système de Ponzi (les suivants payent les premiers et cela avec une obligation de croissance continuelle)… le plus célèbre des système d’arnaque financière. 😀

    Personnellement, pour ma retraite, je ne pense pas mettre beaucoup d’argent de côté. Je vais surtout investir dans une maison et faire en sorte de pouvoir être autonome au niveau énergétique (chauffage au bois, électricité via panneaux solaires…) et alimentaire (jardin, animaux, miel, eau…). En fin de compte, avec un terrain assez grand, une source d’eau et des arbres (pour le bois), si la maison est payée il n’y a plus besoin d’énormément d’argent (assez pour les impôts / taxes, les transports, quelques loisirs simples et de quoi acheter du matériel et un complément de nourriture de temps en temps.).

    Répondre
    • Ton point de vue est intéressant, sur le principe je partage ta vision d’une vie simple qui ne vise pas la consommation à tout crin.
      Mais quand tu parles de pouvoir être autonome cela implique d’être en bonne forme physique: couper du bois, puiser de l’eau, cultiver un potager… bien sûr possible à 60, 70 ans selon les cas, mais au-delà on se fatigue et tout cela devient compliqué. En outre, comment faire face aux dépenses de santé, nécessairement plus importantes quand on vieilli? Tu n’évoques pas ces dépenses.
      Le meilleur placement à faire pour la retraite dans ce cas est sa propre santé, à entretenir dès le plus jeune âge 😉

      Répondre
      • Je vais déjà 3 fois par semaine en salle de sport. 😉

        Ce que tu dis est parfaitement juste à propos de l’âge. J’y ai déjà réfléchi et j’en suis venu à la conclusion que si je ne suis plus capable de rien il n’y a donc plus de raison de persévérer. Je ne me vois pas vivre 10 ans de plus à attendre la mort en souffrant de tous mes vieux os, en m’abrutissant devant la télévision etc. Survivre pour avoir l’immense joie de pouvoir souffrir plus longtemps ne m’intéresse pas.

        Pour les dépenses de santé, tout dépendra que mon état je dois dire. C’est assez difficile de prévoir un budget pour ce genre de chose. Honnêtement, je n’ai pas encore de réponses, seulement des pistes. De toute manière, je vais déjà très peu chez le médecin et souvent je ne prends pas de médicaments. Il faut vraiment que ce soit indispensable quand j’en prends. Donc, même si j’aurai évidement plus de soucis que maintenant une fois vieux, j’aurai peut être pas autant de dépenses que beaucoup d’autres personnes âgées. De plus, il est possible de faire ses propres remèdes à base de plantes, miel ou autre pour soigner pas mal de maux sans nécessairement avoir besoin d’aller voir un médecin. 🙂

        Répondre
  6. le système des retraite est basé sur le système pyramidale. deux personnes qui travaillent pour un retraité. C’ est la bombe a retardement car quant les deux personnes sont à la retraite il en faut quatre qui travaillent. et ensuite huit. C’ était à l’ origine voué à l’ échec . Quant on y ajoute le sabordement du travail et la monté des sans emplois boostés par les taxes et les impôts c’ est franchement du suicide collectif.Les systèmes de placements sont basés sur le vol des épargnes sans compter que chaque fois que le gouvernement fait le bilan des épargnes il décide de baisser les taux de rémunération et d’ augmenter les taxes pour faire sortir les économies. L’ état vampire agis de cette façon depuis les années 1970. depuis deux ans il existe sur internet des sites sur lesquels on peut gagner de l’ argent sur ses placement dans la publicité. Je sais que c’ est impossible à croire mais ça rapporte 33% par mois. on peut commencer avec seulement53 euros. J’ ai mis le lien sur une autre discussion dans ce blog. En plaçant 261 euros il y a 10 mois, non seulement je garanti ma retraite 750 euros par semaine) mais en plus je peux me permettre de financer un projet de départ pour Madagascar au mois d’ octobre 2015. J’ ai placé une partie de cette argent pour mes enfants et pour vous donner un exemple avec 53 euros vous obtenez 4,40 euros pour la première semaine pour avoir la même somme avec le livret A il faudrait déposer plus de 440 euros et attendre un an. Sur ce site vous déposez le jeudi après midi, vous cliquez sur 10 publicité et le lendemain matin vendredi vous avez votre première rémunération.Vous pouvez par la suite retirer de l’ argent avec votre carte de retrait. Pour les économes le placement grandit de semaine en semaine.Du coup je n’ ai même pas fais mes papiers pour ma retraite et je m’ en fiche royalement. Bonne journée à tous. Patrice

    Répondre
    • Bonjour Patrice,
      comme expliqué dans la discussion que vous citez, je ne publie pas de références à ce système qui m’a tout l’air d’être une arnaque. Je vous déconseille d’asseoir votre avenir sur ce site.
      D’accord avec vous sur l’aspect pyramidal du système de retraites français, mais le site que vous citez semble obéir aux mêmes règles !
      En règle générale, il n’y a pas de miracles, un placement aussi rémunérateur ne peut et ne doit qu’inspirer la méfiance.

      Répondre

Laisser un commentaire