Que prend en charge une assurance habitation ?

Un contrat d’assurance habitation peut varier en fonction des caractéristiques de votre logement mais également selon votre profil (locataire, colocataire, propriétaire…). Nous revenons aujourd’hui sur quelques dommages couverts par l’assurance habitation.

Les dommages causés par le feu

L’incendie est l’un des accidents les plus terribles qui puissent vous arriver. C’est la première cause d’accidents et elle peut vous priver d’un patrimoine durement gagné, qu’il s’agisse du bâtiment (habitation) ou de son contenu (articles ménagers, appareils électriques, meubles, etc.) Le feu détruit tout sur son passage et les dégâts qu’il peut causer sont incalculables. Vérifiez que l’intervention de tous les spécialistes nécessaires à la réparation des dommages subis par votre habitation est couverte si vous vous trouvez dans cette situation. Nous rappelons que depuis maintenant plusieurs années, la présence d’un détecteur de fumée est obligatoire dans les logements. En cas d’incendie, vous disposez de 5 jours pour faire une déclaration à votre assureur. Vous devrez établir la liste des biens perdus ou endommagés lors de l’incendie. Pensez donc à conserver vos différentes factures d’achat, au risque de manquer de preuve pour faire une demande de prise en charge par l’assurance.

Cliquez-ci pour obtenir plus d’informations sur la prise en charge par l’assurance habitation.

Les dommages causés par l’eau

On a l’impression que ça n’arrivera jamais… Jusqu’à ce que ça arrive ! Une rupture de canalisation est beaucoup plus fréquente qu’on ne l’imagine. La garantie dégât des eaux des contrats d’assurance habitation concerne les fuites d’eau ou les débordements de conduits ou canalisation. Sont concernés : les robinets, les baignoires et douches, les machines à laver et sèche-linge ainsi que les lave-vaisselle. Une assurance ordinaire prend en charge la localisation de la panne et sa réparation. Assurez-vous qu’elle couvrira également la réparation de tout ce qui s’est détérioré, ainsi que les dommages qui pourraient être causés à des tiers. En cas de sinistre, veillez à déclarer le dégât des eaux à votre assureur dans les 5 jours ouvrés. Veillez également à joindre des photos du sinistre ainsi que des preuves d’achats des objets perdus. Sans assurance, les réparations suite à un sinistre resteront à votre entière charge. Mieux vaut donc payer une cotisation mensuelle que devoir débourser des sommes folles de manière imprévue.

Prise en charge d'une assurance habitation : dommages causés par le feu, dommages causés par l'eau, dommages causés par la météo

Les dommages causés par la météo

Une tempête, un blizzard, une forte chute de neige, une grêle inattendue… peuvent causer de graves dommages à votre maison. En général, les polices d’assurance habitation incluent dans leur couverture de base les dommages matériels qui peuvent être causés par des phénomènes climatiques extrêmes. La garantie catastrophes naturelles est systématiquement incluse dans les contrats d’assurance dits « multirisques ». Sont concernés : les contrats assurance habitation multirisques et les contrats d’assurance auto multirisques. Là encore, en cas d’incident, vous êtes tenus d’avertir votre assureur dans les plus brefs délais. Rassemblez des éléments de preuves : photos, factures, afin de faciliter les remboursements.

La souscription d’une assurance pour votre habitation est une question que vous ne devez pas prendre à la légère. La maison est l’un des biens les plus importants que nous possédons, tant en raison de son coût financier élevé que de sa valeur sentimentale. Pour ces raisons, ne négligez pas la sélection d’un bon contrat d’assurance habitation.