économiser sur sa facture d'électricité

Mes 5 astuces faciles pour économiser sur sa facture d’électricité


Aujourd’hui c’est Ryan du blog Combattre la crise, qui intervient sur le blog, je suis sûre que son article sur les économies d’électricité va vous intéresser !

Face à la nouvelle augmentation de 2.4% des tarifs de l’électricité le 1er Février dernier, quelques rappels sur les bons gestes à adopter pour économiser sur sa facture d’électricité s’imposent !

Plutôt que de râler dans son coin sur cette énième augmentation des prix de l’électricité, je vous propose donc d’agir et d’être proactif en trouvant des solutions qui ne vous permettront certes pas de devenir millionnaire du jour au lendemain mais de poser les bases d’un système vertueux.

Vous le savez, cela fait partie des 4 piliers du blog pour devenir riche, il faut vivre en dessous de ses moyens et épargner puis investir le reste, alors hors de question de continuer à gaspiller, il faut au contraire économiser sur sa facture d’électricité le plus possible.

Ceci a de plus, des effets positifs sur l’environnement car si la France produit la plupart de son électricité (86.3%) sans générer de CO2 via le nucléaire, celui-ci n’est pas non plus sans problèmes (moins urgents que le CO2 mais problème quand même) et réduire donc individuellement sa consommation permet de limiter la production d’énergie et donc de la pollution environnementale qui l’accompagne.

Combien puis-je espérer économiser sur ma facture ?

C’est évidemment impossible de répondre à cette question car cela dépend d’énormément de critères : 

  • Votre consommation actuelle
  • Vos habitudes et usages
  • Vos appareils électroménagers
  • La taille de votre logement et le nombre d’habitants
  • Etc

Il ne faut donc pas forcément avoir un objectif chiffré mais plutôt partir dans un esprit de faire mieux, chacune de ces astuces va produire des résultats et additionnées elles sont encore plus efficaces que seules.

Personnellement (à ne pas extrapoler sur votre cas donc) j’ai pu réduire d’environ 40% de ma consommation en électricité mais cela est vraiment lié à mon cas personnel, mon mode de vie et mes choix, certains feront mieux et d’autres moins bien, l’important reste avant tout de s’améliorer sur ce point, quelque soit sa marge de progression.

 

Économiser sur sa facture d’électricité en chassant le gaspillage

 

Personne ne le reconnaît volontiers mais nous avons tous une tendance au gaspillage : laisser les lumières allumées quand on n’est pas présent, garder la télévision en fond alors qu’on ne la regarde pas, vivre en t-shirt à 25° dans sa maison pendant qu’il fait -5° dehors…

Bien sur, cela ne veut pas dire renoncer à son confort, mais il n’est pas possible d’économiser sur sa facture d’électricité sans changer un minimum ses habitudes de consommation, nous sommes les premiers responsables et c’est donc d’abord sur nos même qu’il faut travailler.

Savez-vous par exemple que vous pouvez réaliser 7% d’économie sur votre facture simplement en baissant la température de votre appartement ou maison de seulement… 1 degré ?

Si vous trouvez qu’il fait bon à la température à laquelle vous vous chauffez aujourd’hui, je suis certain que vous ne verrez aucune différence avec un degré de moins !

 

Suivre votre consommation

Comment envisager économiser sur sa facture d’électricité si on ne connait ni sa consommation réelle en kilowatts ni l’impact que cela a sur sa facture au final ?

ampoules électriques

La première chose à faire est donc de s’équiper d’un wattmètre qui va servir à mesurer la consommation de chacun de ses appareils ponctuellement, je vous recommande notamment de surveiller la consommation des appareils suivants, souvent gloutons en électricité :

  • Box internet
  • Télévision si l’écran est grand
  • Ordinateurs fixes
  • Lumières sur pied si elles sont à halogènes

Et bien sur, les appareils traînant déjà une réputation en matière de consommation électrique :

  • Sèche linge
  • Fer à repasser
  • Machine à laver le linge
  • Sèche cheveux

En clair, tout ce qui contient une résistance électrique est un gros consommateur d’électricité par définition car le principe même d’une résistance est de faire passer beaucoup d’énergie dans un fil trop fin pour elle : ceci a pour effet de créer la chaleur désirée mais au détriment d’une grande quantité d’énergie utilisée.

Petite astuce à connaitre : la consommation instantanée d’un appareil, revient en France et en 2020 à ce que vous coûte cet appareil en facture d’électricité s’il restait allumé 24h/24 et 7j/7.

Exemple : votre ampoule consomme 10 watts ? Si vous la laissez allumée une année entière, cela vous coûtera un peu plus de 10€ sur votre facture annuelle.

Et ensuite ?

Une fois que vous avez vos mesures pour chaque appareil, s’offre à vous d’agir de plusieurs manières différentes :

 

Réduire son utilisation

 

C’est tellement bête à dire que ça en est presque ridicule mais réduire l’utilisation d’un appareil réduit sa consommation ! Quand c’est possible et pertinent bien sur : par exemple moins regarder la télévision (en plus de faire du bien à votre esprit, de vous libérer du temps pour vous et votre famille) réduira automatique la consommation électrique de celle-ci sur une année !

Il faut bien réfléchir en terme de coût annuel et non de consommation instantanée, c’est pour ça que je préfère conseiller de vous concentrer sur des appareils certes moins consommateurs mais utilisés de façon très récurrente. 

Une télévision va moins consommer qu’un sèche cheveu ou un grille pain en instantané, sauf que dans un cas c’est quelques secondes / minutes et pas tous les jours, dans l’autre c’est parfois plusieurs heures et tous les jours !

Sur une année, une télévision va donc consommer beaucoup plus d’électricité qu’un sèche cheveux, et c’est ce qui compte au final pour économiser sur sa facture d’électricité.

 

Tenter un réglage différent

 

Il est possible de jouer sur les réglages d’un appareil pour baisser sa consommation, sans forcément réduire son efficacité ou son confort d’utilisation, voir plus bas pour plus de détails et exemples.

 

Changer votre appareil

 

S’il n’est pas possible de diminuer l’utilisation que vous avez d’un appareil et qu’il n’est pas possible de régler de façon plus efficiente, il vous reste alors la possibilité de le changer (voir plus bas) ou tout simplement d’accepter que cet appareil consomme beaucoup, c’est aussi normal que tous les appareils ne consomment pas la même chose !

Enfin, et pour clore ce chapitre sur le suivi pour réduire sa facture d’électricité, il est également important de suivre la consommation globale de votre logement et pas uniquement chaque appareil individuellement.

 

Suivi unitaire mais aussi global

Pour cela rien de plus simple, un simple fichier excel (ou une feuille de papier pour les moins modernes mais c’est tout de même moins pratique pour les calculs) avec la date et le relevé de votre compteur à intervalles réguliers permet de suivre votre consommation et d’établir des statistiques.

 

Exemples :

01/01/2020 : 65124 kilowatts

07/01/2020 : 65287 kilowatts

Vous avez donc consommé 65152-65124 = 28 kilowatts en 7 jours soit 4 kilowatts par jour. 

Cela vous donne donc une indication de combien vous consommez (attention à lisser vos résultats sur une période d’au moins 10 relevés pour avoir une idée précise) et pouvez ensuite agir et voir l’effet que cela a sur votre consommation.

Attention cependant, votre facture n’est pas uniquement le reflet de votre consommation, le prix au kilowatt augmente régulièrement et votre abonnement également…

 

Bien régler ses divers appareils électroménagers

La consommation électrique d’un appareil donné n’est pas fixe ou figée dans le marbre, elle est souvent le résultat d’un choix de l’utilisateur.

Par exemple, si votre réfrigérateur est réglé sur les positions 4 ou 5 (sur 6) il va évidemment plus consommer que s’il est réglé sur 1 ou 2. Vérifier bien sur que la température reste acceptable avant d’adopter cette technique, votre sécurité et celle de vos enfants passe avant tout !

Idem pour une télévision (oui encore elle…) : pas la peine de mettre la luminosité à fond, à 40 ou 50% c’est déjà amplement suffisant et cela va 

Cela marche également pour beaucoup d’autres appareils :

Les grilles pain, température de lavage d’une machine, délai avant la mise en veille d’un ordinateur ou même de vos tablettes et Smartphones, et bien sur le sacro-saint chauffage électrique évoqué plus haut.

Bref, chaque petit réglage seul peut paraître anodin ou anecdotique, en réalité c’est l’addition de ces petits gestes qui donne des résultats probants au final, surtout s’il s’agit d’appareils utilisés de façon quotidienne : c’est facilement une voir plusieurs centaines de watts économisés par jour.

 Gare à la veille

 

La veille est une fonctionnalité pratique voir indispensable de nos appareils électroménagers mais elle peut, notamment si votre appareil est ancien être trop consommatrice.

Je considère que la perte de confort sur le fait de tout débrancher à chaque fois est trop contraignante pour être efficace et ne fait au final que nous décourager et lâcher prise.

A utiliser avec parcimonie donc, mais à utiliser quand même notamment sur des appareils soit mal optimisés soit trop anciens : je vais vous donner l’exemple d’une chaine hifi que j’avais qui  consommait peu en fonctionnement (20 watts allumée) mais en consommait 18 en veille !

Autrement dit, c’est quasiment comme si elle était allumée en permanence, 365 jours par an ce qui revient au final à plus de 20€ sur une année ! Une multiprise Ikea avec un bouton pour l’éteindre est donc une bonne idée.

Autre appareil avec ce genre de caractéristiques, votre box internet qui consomme la même quantité d’électricité que vous l’utilisiez ou pas.

Pour le coup, une prise programmable qui s’éteint la nuit et s’allume seule le matin est rentabilisée rapidement et permet de diviser par 2 votre consommation sans aucun impact sur votre confort d’utilisation puisque c’est la nuit et que vous dormez (enfin, normalement)

 

Se séparer de vos vieux appareils

Les étiquettes énergétiques sont un juge sans appel pour ce qui est de la consommation d’électricité de nos appareils électroménagers.

Qu’il s’agisse de télévision, réfrigérateur, machine à laver ou du four : si le votre date de 15ans ou plus, il est fort à parier que le remplacer par un modèle neuf est une bonne idée pour économiser sur sa facture d’électricité.

Bien sur, c’est un investissement puisqu’il faut l’acheter, mais selon les cas, de vieux appareils peuvent s’avérer tellement gloutons et énergivores que les 200 ou 300€ qu’il vous coûtera sera bien vite rentabilisé.

Et en plus vous profiterez d’un appareil neuf, avec garantie et probablement plus efficace et agréable à utiliser que l’ancien.

On peut ainsi allier l’utile à l’agréable, et réaliser des économies tout en améliorant son confort de vie, que du bon donc.

D’ailleurs, si vous achetez un appareil électroménager neuf, n’oubliez pas de passer par Igraal pour gagner du cashback. Par exemple en ce moment, Igraal vous rembourse 6,5% de votre commande d’électroménager passée chez Conforama, ou 2% chez Boulanger.

 

Laisser un commentaire