bonnes résolutions pour économiser

10 bonnes résolutions pour économiser en 2017

Le nouvel an arrive, quelles bonnes résolutions allez-vous prendre cette année ? Je vous en propose 10 faciles à appliquer, pour faire des économies et booster votre épargne. Parce qu’on a tous besoin d’avoir un fonds de précaution, ou d’épargne pour financer nos projets.

Prêts à faire grossir le cochon-tirelire ? Alors c’est parti ! 😉




  1. Changer de fournisseur d’énergie

Les dépenses d’énergie s’alourdissent au fil du temps. On peut combattre cette tendance en adoptant les bons gestes pour réduire sa facture, mais aussi en quittant EDF et Engie (GDF).

Parce que, oui, on peut obtenir des tarifs moins chers chez d’autres fournisseurs, comme Direct Energie, ou ENI.

Changer de fournisseur, c’est très simple à faire (juste une inscription). Et c’est sans risque, car si l’on n’est pas satisfait, on peut retourner à tout moment chez son fournisseur historique.

Avant de le faire moi-même, ce qui m’inquiétait, c’était de savoir si l’électricité ou le gaz allaient être coupés le temps du changement.

Mais pas du tout, il n’y a pas de coupure de gaz ni d’électricité, et pas besoin de faire venir un technicien à domicile.  Tout se fait à distance (le changement n’est en fait qu’une formalité administrative), et la fourniture de l’énergie est toujours assurée par l’opérateur historique (Enedis et GRDF).




On peut d’ailleurs changer de fournisseur, que l’on soit locataire ou propriétaire, que l’on emménage ou non.

Chez nous, nous sommes passés chez Direct Energie, avec une entière satisfaction. C’est vraiment le fournisseur alternatif que je vous recommande. D’ailleurs leur service clients a été élu « service clients de l’année 2017 ». Gage de sérieux, donc.

Les prix de l’électricité et du gaz y sont jusqu’à 10% moins chers que les tarifs réglementés des opérateurs historiques. On peut faire jusqu’à 150 euros d’économies par an.

En plus, Direct Energie offre 20 euros aux nouveaux clients qui se font parrainer. Je peux vous parrainer chez Direct Energie, tapez simplement ma référence 103092957 lors de votre inscription, vous recevrez la prime de parrainage par virement).

Alors n’hésitez plus à faire des économies sur votre facture de gaz et d’électricité !




 

  1. Changer d’assureur ou renégocier ses contrats

Vos aussi, vous avez remarqué que vos assurances devenaient de plus en plus chères ? C’est désagréable de se rendre compte que même sans sinistre, le prix augmente de plusieurs dizaines d’euros chaque année.

Mais il y a des solutions !

Premièrement : faire jouer la concurrence. Faites un devis sur un comparateur d’assurances indépendant pour voir quels prix vous pouvez obtenir ailleurs. Ensuite, vous pouvez affiner à d’autres compagnies en demandant un devis directement sur leur site. Par exemple : Ma Santé Facile (Swiss Life), Groupama, Allianz, etc.

Ensuite, cherchez les promotions du type « 2 mois offerts ». Il y en a à différentes périodes de l’année. Ou, si vous n’avez pas besoin d’avoir un contact en agence, essayez les compagnies d’assurance en ligne, qui sont bien moins chères (par exemple All Secur, qui est la filiale en ligne d’Allianz).

N’oubliez pas d’adapter vos garanties à vos besoins. Votre voiture est assurée tous risques mais elle a pris de l’âge, vous pouvez peut-être envisager de passer au « Tiers+ ». On estime généralement qu’il n’est plus intéressant d’être assuré tous risques quand la voiture dépasse l’âge de 4 ans.

Pensez aussi à renégocier votre tarif auprès de votre assureur, il voudra peut-être le réduire pour vous garder parmi ses clients. Une astuce : si vous venez avec le devis d’un concurrent, vous aurez plus de chances qu’il s’aligne.

Enfin, vous pouvez aussi regrouper tous vos contrats d’assurances chez le même assureur pour obtenir un tarif préférentiel.

Il y en a des possibilités pour réduire le coût de ses assurances ! A vous de choisir la plus avantageuse pour vous. Le tout, c’est d’agir pour ne pas laisser filer les années et les hausses de tarifs.

 

  1. Résilier les contrats inutiles

On s’abonne à des services qui finissent un jour par ne plus nous intéresser. Mais résilier ses contrats, ce n’est pas toujours évident, alors on préfère parfois rester abonné. Je vous avoue que ça m’est déjà arrivé, de laisser courir pendant 6 mois les prélèvements d’un contrat dont je ne me servais plus. J’avais vraiment « la flemme » de chercher comment résilier, et de faire les démarches. Pas bien ! (pourtant une fois fait, j’ai trouvé que ça avait été très facile)

Alors courage ! Pensez à ce que vous économiserez chaque année en résiliant vos contrats inutiles.

Si vous ne savez pas comment résilier tel type de contrat, une simple recherche sur Google devrait vous éclairer. Ce n’est vraiment pas compliqué. Le mieux est de regarder les CGV du contrat, il y est inscrit comment résilier.

Souvent les abonnements pris sur internet peuvent se résilier à compter du mois suivant. Parfois, un simple e-mail suffit. Sinon, une lettre recommandée sera nécessaire.

Et au fait, saviez-vous qu’en appelant le service résiliation, et en annonçant votre souhait de résilier, on vous fera peut-être une belle réduction pour vous garder comme client ? Ca marche parfois (notamment pour la téléphonie mobile), ça vaut la peine d’essayer !

négocier contrat

 

  1. Faire ses comptes

Faire ses comptes, c’est vraiment l’une des habitudes qui a permis à notre famille d’avoir des finances saines.

Vous allez me dire : « faire mes comptes, berk, plutôt me casser une jambe ». Moi non plus je ne trouvais pas ça palpitant comme activité. Mais j’ai décidé de le faire pour comprendre pourquoi on n’arrivait pas à mettre autant d’argent de côté que prévu, il y a quelques années.

C’est important de le faire parce qu’on a naturellement tendance à sous-estimer ses dépenses. La conséquence, c’est qu’on dépense trop sans s’en rendre compte. On n’arrive donc pas à épargner autant qu’on le pourrait.

Quand j’ai commencé à faire nos comptes, j’ai été surprise des montants que l’on dépensait. Je ne pensais vraiment pas qu’on dépensait autant, surtout en nourriture. Alors j’ai pu trouver des solutions pour réduire peu à peu certains budgets. On a donc réussi à épargner de mieux en mieux, ce qui nous a bien servi pour financer nos projets de vie.

Comme je trouvais que ce n’était pas très « fun » de tenir ses comptes, je me suis créé un petit tableau Excel le plus simple possible pour voir d’un coup d’œil la progression des dépenses dans chaque catégorie. Simplifier cette tâche aide à ne pas abandonner au bout de quelques semaines. Si vous le voulez, vous pouvez télécharger ce tableau en vous rendant sur cette page. Je le mets à votre disposition gratuitement.

 

  1. Se payer en premier

Vous aimeriez réussir à mettre plus d’argent de côté ?

J’ai un truc tout simple qui va vraiment vous permettre d’augmenter les montants que vous épargnez.

N’attendez pas la fin du mois pour mettre de côté l’argent qu’il reste sur votre compte. Bizarrement, à la fin du mois, il ne reste généralement pas grand chose.

Pourquoi ? Parce que, si vous êtes comme à peu près tout le monde, vous voyez qu’il vous reste telle somme, et vous vous dites alors : « hmmm qu’est-ce que je vais bien pouvoir m’offrir ? ».

Et quand la fin du mois arrive, il ne reste finalement presque plus rien.

Donc, mettez de l’argent de côté dès que votre salaire arrive, au début du mois. Décidez d’une somme raisonnable, bien sûr, et une fois qu’elle est mise de côté, oubliez-la.

Ainsi, vous allez vous obliger à vivre avec ce qui vous reste. Et vous verrez qu’en général ça marche très bien. Quand l’argent n’est pas sur le compte courant, on l’oublie, on n’est donc pas tenté de le dépenser.

Il faudra bien sûr évaluer vos besoins avant pour savoir quelle somme garder sur le compte. D’où l’intérêt de faire vos comptes pour savoir de combien vous avez besoin 😉

Le but du jeu n’est bien sûr pas d’être à découvert. Anticipez et faites un virement en sens inverse si vous voyez que vous allez manquer d’argent pour finir le mois.

 

  1. Lutter contre les achats impulsifs

Quand on se promène dans les magasins, on est vite tenté par toutes les belles choses que l’on voit.

Et puis la publicité sur internet, à la télé, dans la rue, donne vraiment envie d’acheter.

shopping

Alors on a vite fait de dépenser plus que nécessaire, puis de le regretter à la fin du mois.

Voici donc deux choses à faire pour ne pas tomber dans les pièges des experts en marketing.

La première : se demander « en ai-je vraiment besoin ? ». Pas envie, mais besoin. Si j’ai déjà cinq pulls en bon état, est-ce que j’ai vraiment besoin d’en acheter un sixième ?

La deuxième : patienter quelques jours avant d’acheter ce qui nous fait envie.

Ce bel objet vous fait de l’œil dans la vitrine ? Vous avez l’impression d’en avoir vraiment besoin ? Alors attendez quelques jours avant de l’acheter. Si ce n’est qu’une envie, elle disparaîtra d’ici-là et vous aurez économisé votre argent.

Si vous en avez vraiment besoin, et que trois jours après, l’envie est toujours là, alors c’est le signe que vous pouvez penser à acheter !

 

  1. Compter le coût de ses petites dépenses sur plusieurs années

Dépenser 1 euro par jour à la machine à café, ça ne paraît pas comme ça, mais ça fait tout de même 300 euros sur l’année (j’enlève les vacances !). Et au bout de 5 ans, ce sont 1500 euros de café qui se sont envolés ! Et sur une carrière de 40 ans ? 12 000 euros !

Je ne vais pas vous dire de ne plus boire de café, bien sûr. La pause café, ça fait du bien, ça fait partie des petits plaisirs qui mettent du soleil dans la vie. Mais on peut sûrement trouver une alternative moins chère, par exemple une cafetière, ou un thermos.

café capuccino

Et le repas du midi, mettons 8 euros de sandwich ou de restaurant. Si on compte 300 jours de travail, cela représente 2400 euros par an, 12 000 euros au bout de 5 ans, et 96 000 euros au bout de 40 ans !

Celui qui apporte sa gamelle au travail a donc un énorme avantage financier sur le collègue qui mange tous les jours à l’extérieur.

Il y a plein de petites dépenses comme ça, qui, mises bout à bout, finissent par représenter de très grosses sommes.

Quelles sont celles que vous allez pouvoir supprimer ou diminuer en 2017 ? Ne pensez pas que ce ne sont que de petites sommes inoffensives. Souvenez-vous que les petits ruisseaux font les grandes rivières.

 

  1. Se mettre au minimalisme

Le minimalisme, c’est le fait de réduire ses possessions matérielles pour ne garder que le nécessaire et se simplifier la vie.

Il y a deux avantages à cette manière de vivre : ça désencombre, et ça fait faire des économies.

D’ailleurs, il n’y a pas de secret : pour s’enrichir, il faut vivre en dessous de ses moyens.

On peut appliquer les principes du minimalisme a beaucoup de domaines de notre vie : notre garde-robe, nos meubles et bibelots, nos appareils électroménagers, les produits d’entretien, les jouets des enfants…

C’est-à-dire qu’on va décider de ne garder que certaines possessions, et revendre, donner, ou jeter les autres. Et bien sûr ne pas en racheter !

Non seulement ce désencombrement peut facilement rapporter un peu d’argent (avec les sites de petites annonces), mais en plus, moins on achète de choses, plus on économise. C’est mécanique !

D’ailleurs, si vous désencombrez votre habitation, vous aurez l’impression de vivre dans un logement plus grand. C’est du confort supplémentaire, et ça vous évitera peut-être même de déménager pour trouver plus grand (donc plus cher).

Le minimalisme peut donc vous faire économiser beaucoup d’argent.

 

  1. Chercher des loisirs moins chers

Les loisirs, c’est important, ça permet de se faire plaisir.

Même si on cherche à économiser, ce ne serait pas une bonne chose de chercher à supprimer tous ses loisirs. Ca rendrait la vie triste, et le parcours vers la liberté financière, difficile et sans saveur. Il faut trouver le juste milieu entre économiser et se faire plaisir.

Pour cela, on peut chercher à réduire les dépenses tout en conservant des loisirs satisfaisants.

Par exemple :

Faire du vélo, courir, ou marcher en extérieur au lieu de payer pour le faire dans une salle de sport.

Aller au restaurant avec un bon de réduction trouvé sur internet (Groupon, La Fourchette).

Aller au cinéma avec des places moins chères achetées dans son comité d’entreprise ou sur internet.

Aller au théâtre quasi gratuitement, ou à tarif très réduit, avec des sites comme Billetreduc.

Ce sont les astuces que j’utilise personnellement, n’hésitez pas à ajouter les vôtres dans les commentaires.

 

  1. Se fixer des objectifs

Ce n’est pas toujours facile de rester motivé. Economiser demande des efforts, de petits renoncements. Au bout d’un moment, on risque d’avoir envie de craquer pour cet objet ou ce voyage qui nous ferait tellement plaisir. Et donc de dilapider l’épargne constituée durement.

Alors, pour garder une bonne motivation, et vous tirer vers le haut, je vous conseille de vous fixer des objectifs d’épargne.

Sans objectifs, on risque de se contenter de peu.

En ayant des objectifs, on cherche à faire mieux, et on y arrive presque mécaniquement.

objectifs

Et même si on ne parvient pas toujours à atteindre l’objectif fixé, le résultat sera meilleur que si on avait agi sans but, au petit bonheur la chance.

Quand je me fixe des objectifs, je fais toujours mieux que lorsque je ne m’en fixe pas. L’objectif est un moteur qui nous entraîne vers le succès.

 

Cet article est maintenant terminé, j’espère que vous y aurez trouvé de bonnes résolutions à appliquer en 2017 pour économiser et améliorer vos finances. N’hésitez pas à compléter ces idées dans les commentaires !

 

10 réflexions au sujet de “10 bonnes résolutions pour économiser en 2017

  1. Bonjour,

    Quand on veut, on peut. C’est difficile de faire des économies quand on n’est pas motivé. Mais, si on supprime toutes les choses inutiles qui demandent pas mal de dépenses, on peut réaliser des économies surtout à long terme. Les petits calculs sur les dépenses de café et de repas le démontrent.

    merci

    • Bonjour Kamel,

      C’est vrai que la volonté, c’est la clé de l’enrichissement. Surtout qu’on peut supprimer ou réduire plein de petites dépenses sans diminuer sa qualité de vie. C’est la bonne nouvelle que j’avais envie d’apporter dans cet article. 🙂
      Merci pour votre commentaire !
      Aurore

  2. Merci pour ces conseils avisés, comme toujours !

    Tu m’inspire et me donne envie de faire encore mieux.
    Nos finances sont saines mais on peut toujours s’améliorer, surtout quand on a des projets plein la tête!
    J’applique déjà de nombreux principes (dont le meilleur pour moi est « se payer en premier », bluffant comme ça fonctionne!) mais je pourrais faire un effort du côté du fournisseur d’énergie.
    En tous cas j’adore ton blog il y en a tellement peu en français sur les finances perso et familiales, continues en 2017 à nous motiver 😉

    • Bonjour Aurore,

      Merci pour ce sympathique et encourageant commentaire ! Je suis contente de savoir que ce blog t’inspire et te donne des idées pour améliorer encore tes finances. Je t’encourage à faire le changement de fournisseur d’énergie, car c’est vraiment facile et ça réduit la facture. Merci pour ton retour sur le principe de se payer en premier, que je trouve moi aussi très efficace. Ca encouragera sûrement d’autres personnes à tenter cette astuce.
      A bientôt sur le blog !

      Aurore

  3. Mes résolutions 2017 sont celles de 2016. Faire le rembourment anticipé sans frais maximum autorisé sur mon prêt immobilier. Donc suivre les mêmes « astuces » que toi et faire une année « No Achat de tissus ». Mes finances ont toujours été saines mais je suis une acheteuse compulsive de matériaux pour le patchwork : je dois y laisser pas loin de 2000€ annuel. ENORME ! C’est mon principal axe d’économie en 2017. Avoir un objectif clair aide beaucoup.

    Et passer moins de temps sur Internet.

    • Bonjour Une vie sans dettes (très joli pseudo !),
      Ah les achats compulsifs ! Bravo pour ta résolution de limiter ce budget. C’est vrai, se fixer des objectifs, c’est la clé pour réussir ! Alors bonne réussite 😉
      Aurore

  4. Bonjour,

    Je découvre ton blog, et cet article me plait beaucoup ^^

    Il est rempli de bon sens et donne vraiment des pistes essentielles pour améliorer ses finances.

    J’aime particulièrement le point pour se « payer en premier », c’est si simple et malgré cela si vital pour « s’en sortir » financièrement.

    • Bonjour Dominique,

      Merci pour ton commentaire, je suis heureuse que cet article t’ait plu. C’est vrai que « se payer en premier » est un principe ultra facile à appliquer et tellement efficace.
      Je vais aller découvrir ton blog !
      Aurore

  5. Je suis sur direct energie depuis trois mois : -8% de reduction sur ma facture, 30 euros d’offre commerciale dont 10 euros pour la mensualisation. Bénéficiez de 20 euros en souscrivant avec le code parrain suivant 103743082. Par ailleurs, service commercial hype réactif et à l’écoute des clients.

    • Merci Bouquet pour votre retour positif sur Direct Energie. Je partage entièrement votre avis. Je me suis juste permise de remplacer votre code parrain par le mien… on est quand même sur mon blog ici 😉

Laisser un commentaire