carte de crédit piege à souris

Payez cash ou n’achetez pas

N’achetez que si vous en avez les moyens, et fuyez comme la peste les crédits à la consommation.

 

Voilà une règle fondamentale pour une bonne gestion des finances personnelles : fuir les crédits à la consommation.

Il faut avoir conscience qu’une fois que l’on souscrit un de ces crédits, on met le doigt dans un engrenage qui peut nous mener au surendettement. Voyez dans cet autre article comment certaines personnes de mon entourage sont tombées dans ce piège.







Pourquoi éviter les crédits à la consommation ?


– Parce que les mensualités d’un crédit pèseront très lourd dans votre budget mensuel, et vous empêcheront d’épargner correctement ou peut-être d’acheter un bien immobilier (taux d’endettement trop important).

– Parce que le bien que vous achetez à crédit (voiture, ameublement, etc.) pourrait être détruit ou devenir inutilisable avant la fin du crédit. Vous vous retrouveriez alors à payer pour quelque chose qui n’existe plus. Cela vous empêcherait en plus d’acquérir un nouveau bien en remplacement du premier.

– Parce que les organismes de crédit feront tout pour que vous vous endettiez à nouveau, ce qui vous fera vous enfoncer dans la spirale des dettes.
Donc, suivez ce conseil qui peut vous paraître d’une autre époque, et n’achetez que si vous possédez la somme en question.

Personnellement, je paie tout comptant. Même les facilités de paiement en “trois fois sans frais” me mettent mal à l’aise.

Picsou et sa valise de billets


Je me méfie également des cartes distribuées dans les magasins (de meubles par exemple) sous prétexte de donner des avantages. Ce sont aussi des crédits qui se cachent derrière. La plus grande vigilance s’impose.

Je me méfie encore des cartes de paiement des hypermarchés, qui permettent de choisir de payer ses courses comptant ou à crédit. Elles offrent des avantages très intéressants à côté de ça, mais je les vois comme une tentation, comme une porte ouverte vers l’endettement. Comprenez bien que si l’enseigne vous offre autant d’avantages avec la carte, ce n’est pas pour rien, et qu’elle a beaucoup à gagner si vous choisissez de payer à crédit (et vous, beaucoup à perdre).







Comment éviter de faire un crédit ?


Plusieurs possibilités :

– Attendez d’avoir pu économiser la somme en question

– Achetez d’occasion si vous pouvez le faire et que vous avez besoin tout de suite de la chose en question

– Faîtes-le-vous prêter

– Oubliez votre envie si vous sentez au fond que ce n’est pas un achat indispensable

– Envisagez un autre bien moins cher. De même si vous pensez vous endetter pour payer votre mariage : envisagez une fête plus modeste. C’est un jour merveilleux qu’il faut fêter, mais quel dommage ce serait de démarrer avec des dettes. Pour avoir quelques idées pour réduire le coût de votre mariage, cliquez ici.

6 réflexions au sujet de “Payez cash ou n’achetez pas”

  1. Bonjour,

    Franchement je suis fier de votre article; car c’est un super conseil que vous donner au gents, j’espère simplement qu’il vont comprendre qu’il sagit de leur bien et de leur sécurité.

    Pour ma part j’ai toujours fuit le crédit a la consommation et même le crédit immobilier et pourtant j’ai les moyen de prendre un crédit, la BNP elle même m’avait proposer un crédit immobilier car mon taff a la RATP et une sécurité de l’emploi donc pour eux c’est sans crainte, mais pas pour moi !!!

    Merci encore pour votre article.

    Répondre
    • Bonjour Alicia,

      En effet il vaut mieux fuir les crédits, autant qu’on le peut.
      Pour l’immobilier, c’est plus difficile au vu des prix. Je pense que c’est le seule type de crédit que l’on peut s’autoriser à souscrire.

      Répondre
  2. l’image représente très bien l’effet de crédit ce que cela peut engendrer par la suite pour ma part mon éducation transmise à été simple et efficace concernant la valeur de l’argent et ce que nous avons besoin et sans ce priver !

    Répondre
  3. Super article ! Faut arrêter de faire confiance à la société de consommation qui nous embrouille avec de belles paroles.
    Je préfère vivre modestement que de vivre aux dépends des autres

    Répondre
  4. Je pense exactement de la même manière. J’achète cash (voiture incluse !), sans jamais prendre de crédit. Pour moi c’est la garantie de mon indépendance,de ma liberté. Je l’ai bien compris quand je me suis retrouvé “esclave” de ma banque durant les 5 ans pour rembourser mon prêt étudiant. Plus jamais ça !

    Pour dépenser moins, j’ai également mes petites règles :
    > Je paye mes dettes avant tout le reste.
    > J’ai toujours entre 2000€ et 3000€ minimum sur mon compte en guise d’épargne de précaution pour prévoir les dépenses soudaines (voiture en panne, électroménager en panne…).
    > Ne jamais acheter à crédit (avec ou sans taux d’intérêt), sauf la maison, évidement (mais j’essaye de payer par anticipation le plus vite possible !).
    > Acheter que ce dont j’ai réellement besoin.Je classe les objets que je possède en 2 catégories : Les biens de nécessités (que j’utilise au moins 26 fois par an) et les biens de luxe (les autres…). Cela permet de faire le tri rapidement entre ce qui est vraiment utile du reste (mon côté économiste ^^).
    > Ne jamais acheter sur un coup de tête. Si un objet m’intéresse, j’attendrai au moins 48h avant de me décider. Cela évite de tomber dans le piège des “offres promotionnelles” (On trouvera toujours moins cher ailleurs de toute manière si l’on est suffisamment patient), des “stocks limités” (Il y aura toujours un équivalent de remplacement ou le même produit ailleurs) ou tout simplement d’acheter quelque chose dont je n’ai pas besoin ou qui ne correspond pas entièrement à ce que je cherche au niveau des caractéristiques techniques, de la qualité et du prix.
    > J’essaye de faire réparer ou de réparer moi même un bien qui ne fonctionne plus.
    > Pour les biens dont je ne me sers plus, cela dépend soit :
    – Je le recycle pour une utilisation différente (entièrement ou via ses pièces détachées)
    – Je le conserve, notamment en prévision de la défaillance d’un appareil que j’utilise actuellement (J’ai gardé mon vieux Samsung X660V au cas où mon Nokia E63 tombe en passe. Idem pour ma vielle souris de 800ppp au cas où mon actuelle de 3600ppp me lâche, idem pour les enceintes…).
    – Je l’offre (famille, amis…)
    – Je le vends
    – Je le jette (dernier recours)

    Répondre
    • J’aime bien la distinction entre les biens de nécessité et les autres, j’y penserai pour mes futurs achats. Le fait d’attendre 48h avant d’acheter aussi, c’est une très bonne technique pour faire retomber l’envie d’achats inutiles, et pour distinguer ce dont on a vraiment envie.
      Pour le reste, j’ai les mêmes pratiques, y compris pour rembourser le prêt immobilier par anticipation.
      On vit vraiment mieux sans dettes, on a l’esprit plus léger.

      Répondre

Laisser un commentaire