maman promenant bébé en poussette

Avoir un bébé coûte-t-il cher ?

 

Selon le Dailymail, les dépenses des futurs jeunes parents anglais se chiffreraient à 2140 euros environ pour la naissance de leur premier enfant !

Pire, les deux tiers de ces futurs parents contracteraient un prêt pour financer l’arrivée de leur bébé, ce qui serait la source de problèmes financiers pour 25% d’entre eux.





Alors, avoir un bébé est-il vraiment un gouffre financier ?

 

Contrairement à ce que l’on entend souvent, si l’on s’y prend intelligemment, avoir un bébé ne coûte pas si cher que cela, du moins dans ses premières années.

Vous vous inquiétez peut-être de savoir comment vous allez financer l’arrivée de votre bébé ?
Ou peut-être avez-vous presque renoncé à l’idée d’avoir un enfant à force d’entendre qu’il vous faudrait débourser des sommes folles ?





 

Voici ce que vous pouvez faire pour faire baisser la facture.

 

Résistez au marketing

Les marques de puériculture voudraient nous faire croire qu’il est indispensable au bien-être d’un nourrisson d’acheter tout un tas d’appareils et accessoires.
Eh bien c’est faux !
En réalité, vous aurez besoin de seulement quelques articles de base, les principaux étant : un lit et son matelas, une baignoire, un transat, une poussette ou porte-bébé, un “cosy” (ou siège auto), et bien sûr des vêtements.




 
Le reste n’est pas indispensable, même si certains articles peuvent faciliter la vie des parents.
Donc, ne voyez pas trop grand.
Le chauffe-biberon, le stérilisateur, la balancelle, le babycook, la nacelle, ou même la table à langer ne sont pas indispensables, et si vous avez des moyens limités vous pouvez très bien vous en passer. Si vous avez des moyens plus conséquents ce n’est pas une raison non plus pour tout acheter 😉 N’achetez que ce qui vous est réellement nécessaire.
Un bébé a surtout besoin de parents aimants pour être heureux, pas d’une accumulation de matériel.

 

Ne faites pas comme tout le monde

Vous n’êtes pas obligés d’acheter la poussette de grande marque à 500 euros que toutes les jeunes mamans promènent autour de vous. Vous pouvez trouver des poussettes très fonctionnelles à bas prix, une poussette sans marque peut être très confortable et ne fera pas de vous un moins bon parent.
Vous pouvez en trouver de très bien pour une centaine d’euros, adaptées aux nourrissons.

 

Les fesses de bébé pourront supporter des couches sans marque

Oui ! Elles sont deux fois moins chères que les couches de grande marque, et sont souvent aussi efficaces. Je plébiscite pour ma part celles de Carrefour discount, et celles de LIDL sont aussi très appréciées.
Vous trouverez très souvent des promotions alléchantes sur les couches de grandes marques, mais le prix égalera rarement celui des couches de marques distributeurs.
En achetant des couches distributeurs, il vous en coûtera environ une petite trentaine d’euros par mois.
Les couches lavables (que je n’ai pas testées) semblent aussi une très bonne solution pour faire des économies tout en protégeant l’environnement et la peau de bébé des produits chimiques des couches classiques. (merci aux lecteurs et lectrices qui m’ont fait part de cette précision)

 

Achetez d’occasion

On n’a pas toujours envie, surtout pour un premier bébé, d’acheter du matériel ou des vêtements d’occasion. Pourtant, on en trouve en très bon état, parfois neuf. Faites les brocantes, surfez sur les sites de vente d’occasion, vous trouverez des merveilles à bas prix. Des parents revendent des vêtements jamais portés par leur enfant (petit, les tailles passent tellement vite). Vous ferez beaucoup d’économies ainsi.

 

Faites-vous prêter ou donner du matériel

Si vous avez la chance d’avoir de la famille ou des amis qui peuvent vous prêter le nécessaire, vous ferez des économies considérables.
Sinon, il existe des sites de dons sur lesquels des particuliers proposent de donner du matériel, des vêtements, et globalement tout objet que l’on peut trouver dans une maison : www.donnons.org par exemple.

 

Utilisez les avantages d’internet

Si vous achetez du matériel ou des vêtements neufs, passez le plus possible par internet pour utiliser des codes de réduction ou le cashback. Vous pouvez même acheter des articles d’occasion sur Priceminister, tout en créditant du cashback. Jackpot !

 

Adhérez aux clubs des marques pour bébé

Certaines marques vous enverront régulièrement des bons de réduction si vous vous inscrivez à leur “club” (c’est gratuit, il suffit de s’inscrire). Vous pourrez en principe utiliser ces bons en plus des promotions dans les supermarchés, vous ferez ainsi des économies conséquentes si vous souhaitez acheter de la marque, notamment pour les couches et les petits pots.

 

Utilisez les bienfaits de l’allaitement…

…pour votre porte-monnaie ! Vous pourrez nourrir votre enfant gratuitement pendant plusieurs mois. Il faut bien sûr en avoir envie et avoir la possibilité de le faire.
Par comparaison, une boîte de lait maternisé coûte environ 15 euros (ou plus s’il s’agit de lait spécial) et votre bébé en consommera à peu près une par semaine. Ce qui vous reviendra grosso modo à 60 euros par mois si vous le nourrissez au biberon.
La question étant sensible, je précise que je ne cherche aucunement à culpabiliser celles qui nourrissent leur enfant au biberon. Que chacune fasse comme elle veut, et surtout comme elle peut.

 

Ouvrez une liste de naissance

La liste de naissance entre dans les moeurs. Au lieu de laisser à votre entourage le choix délicat du cadeau à offrir pour la naissance de votre enfant, en risquant de recevoir des cadeaux inutiles, en doublon, ou qui ne vous plaisent pas, suggérez-leur ce dont vous avez besoin en leur indiquant l’adresse de votre liste de naissance.
Usez quand même de pincettes, car certaines personnes peuvent mal prendre le fait que vous sembliez réclamer un cadeau précis. Tout le monde n’a pas encore l’esprit moderne 😉

 

Pensez aux cadeaux des mutuelles

Votre mutuelle vous offrira peut-être une “prime de naissance”, souvent aux alentours d’une centaine d’euros, voire plus. Un cadeau bienvenu !
Vérifiez dans les conditions générales si vous y avez droit. Toutes les mutuelles ne l’offrent malheureusement pas. Si vous prévoyez d’avoir un bébé prochainement, cela peut entrer en compte dans votre choix de mutuelle.

 

N’oubliez pas les diverses aides

Si vos revenus ne dépassent pas un certain plafond, vous aurez droit à l’allocation mensuelle de la PAJE jusqu’aux trois ans de l’enfant (184,62 €, ou 92,31 € à taux partiel), ainsi qu’à la prime de naissance de 923,08 € versé au 7ème mois de grossesse. (renseignements détaillés sur le site de la CAF).

Pour faire garder votre enfant, la CAF pourra vous verser une aide et souvent prendre en charge les cotisations sociales de l’assistante maternelle (si vous choisissez ce mode de garde).
Certains conseils généraux offrent aussi une aide financière mensuelle ou trimestrielle aux parents qui emploient une assistante maternelle.

Et selon votre métier, vous avez peut-être droit à des aides de votre employeur.
Ainsi, si vous êtes fonctionnaire d’Etat, sachez que vous pouvez avoir droit à une aide de plusieurs centaines d’euros en chèques emploi service. (cliquez ici pour en savoir plus) L’info n’est pas toujours diffusée, c’est en fouillant sur internet que j’en ai eu connaissance. Ne passez pas à côté !

Enfin, les frais de garde de votre enfant vous donneront droit, dans la plupart des cas, à un crédit d’impôt à hauteur de 50% des sommes versées.

 

J’espère vous avoir convaincus qu’avoir un bébé n’est pas toujours aussi coûteux qu’on le pense, et qu’il existe bien des façons de faire baisser la facture. Et surtout, bien d’autres alternatives que de souscrire un crédit.

 

Avez-vous beaucoup dépensé pour l’arrivée de votre enfant, ou avez-vous réussi à limiter les frais ?
Avez-vous d’autres astuces ou des aides qui pourraient être utiles à de futurs jeunes parents ?

35 réflexions au sujet de “Avoir un bébé coûte-t-il cher ?”

  1. Bonjour,
    excellent article, Aurore. Je reviens d’un forum qui parlait des allocations familiales, justement…Le débat est assez passionné en ce moment à ce sujet là.
    Très bon lundi.
    Alexandre

    Répondre
    • Merci Alexandre,
      Les allocations familiales, c’est un sujet brûlant actuellement, surtout concernant la suppression de l’aide à la garde d’enfant pour certains. Affaire à suivre !
      Au plaisir de te revoir sur le blog !
      Aurore

      Répondre
  2. Concernant les couches, il y a aussi la possibilité de prendre des couches lavables qui sont estimés coutant 2 fois moins cher que les jetables.

    Je pense que le plus dur est de ne pas être envahi par les cadeaux de personnes qui veulent t’offrir des choses que tu ne veux pas.

    Répondre
    • Merci pour ces précisions. Je n’ai pas testé les couches lavables, donc je ne peux pas en parler. Si ça vaut le coup financièrement, ça compense donc l’effort de lavage supplémentaire. Je testerai peut-être pour le prochain bébé 😉
      Ah les cadeaux, bon, c’est déjà très bien d’en recevoir ! Mais le mieux est en effet de pouvoir orienter la personne vers ce dont on a besoin.
      Donc quand on doit offrir un cadeau de naissance, demandons aux parents ce qu’ils préfèrent !

      Répondre
      • Je ne peux pas te le confirmer, n’ayant pas encore eu d’enfant pour tester le coût des couches lavables. 🙂

        J’oubliais aussi un avantage des couches lavables : l’absence de produit chimique sur celle-ci.

        En fait, ce sont les mêmes avantage que les serviettes hygiéniques lavables.

        Répondre
        • C’est vrai que l’absence de produits chimiques est un très bon argument. Il y a d’ailleurs une certaine marque de couches qui est réputée pour provoquer des réactions allergiques ou des brûlures à certains enfants. Ca laisse imaginer ce qu’il doit y avoir à l’intérieur…
          Pour les serviettes hygiéniques ça doit être un peu le même procédé c’est vrai. Mais les serviettes lavables ne sont pas encore très populaires.Je pense que la grande majorité des femmes n’en a même jamais entendu parler.
          Ca doit être très économique aussi malgré tout. Tiens peut-être un sujet à explorer ! 😀

          Répondre
          • Aurore, il y a les coupelles pour les menstruations aussi. Ça dure plusieurs années pour pas trop cher et ça ne pollue pas. Il faut s’y habituer mais c’est pas mal et moins cracra selon moi que les serviettes lavables.

            Concernant les couches lavables, j’ai testé. J’ai tenu deux mois je crois… J’ai vraiment trouve cela très contraignant, vraiment pas pratique du tout, peu efficace… Bref je n’ai pas été convaincue du tout!! Pourtant j’étais très motivée!

          • Salut Mathilde,
            j’en ai entendu parler (des coupes menstruelles), et pour le moment je n’en ai entendu que du bien. Il faudra que je teste.
            Et merci pour ton retour sincère sur les couches lavables, c’est intéressant d’avoir les deux sons de cloche.

  3. Très bon article, je suis en plein dedans avec mes deux filles : 22 mois et 3 mois.

    L’allaitement : économie et santé !
    L’entre-aide : avec l’accumulation des cousins et cousines, très peu de vêtement et de matos à acheter !
    Les couches de marque : la nuit, on garde pampers, mais le jours, c’est intermarché (0.12 cts de moins par couche !)

    Après, oui, le bébé coute tout de même très cher : le lait en poudre après l’allaitement, la nounou, le congé parental, les sièges auto, lits, poussettes…

    Répondre
    • Bonjour Quentin,
      Merci pour ces précisions.
      Oui ça coûte tout de même un bébé. Surtout avec deux enfants proches en âge.
      Pour nous c’est vrai qu’on n’a pas de frais de nounou, puisque je m’occupe de notre fille moi-même. Ca réduit beaucoup les frais, mais ce n’est pas toujours possible.
      A bientôt !

      Répondre
  4. Bébé rapporte aussi de l’argent: pour ceux qui sont imposable, une demie part ça fait bien baisser les impots (même si c’est deux ans après)

    Un détail concret, pour mon premier enfant j’avais caculé le cout total des couche sur les 5 ou 6 premiers mois (uniquement des couches de marque), ça revenait à environ 30€/mois

    Pour l’équipement, on a pas mal emprunté des choses à droite et à gauche, acheté d’occasion et amorti avec un 2e enfant…

    Ce qui coute surtout cher c’est la garde les 3 premières années (que ce soit perte de revenus de la maman ou l’assistante maternelle même en déduisant les aides)

    Répondre
    • Bonjour k&c,
      C’est vrai j’ai oublié la demi-part ! Ca fait toujours du bien au budget de payer un peu moins d’impôts.
      Merci pour les autres précisions, pour les couches j’ai dû évaluer un peu au dessus alors, si vous payiez 30 euros par mois de couches de marque.
      En effet la garde est un très gros budget. Je crois que certains arrivent à s’arranger pour avoir un moyen de garde gratuit, mais c’est rarement possible (famille, ou rythme de travail décalé).

      Répondre
  5. couches lavables cousues maison
    écharpe de portage / porte-bébé cousu maison (et surtout pas de porte bébé non physiologique): pas de pousette
    cododo : pas de lit-bébé
    motricité libre : pas de transat
    diversification menée par l’enfant : il mange la même chose que nous en même temps que nous quand IL est prêt et pas quand on lui met dans la bouche
    (en plus d’être économique, tout ça est plus respectueux de l’enfant, de son rythme, de ses besoins…)

    Répondre
  6. Je ne pensais pas trouver un article aussi pertinent en venant du Forum Grossesse bébé. Merci en tous cas et pour info il y a aussi une étude sur ce que coûte et ce que rapporte un enfant entre la naissance et 17 ans.

    Répondre
    • Merci pour les compliments 😉 Intéressante cette étude mais j’aimerais en savoir plus sur le mode de calcul utilisé. 226 000 euros me paraît vraiment énorme… à moins qu’on prenne en compte le logement et l’augmentation des prix de l’immobilier !

      Répondre
    • Ce serait très intéressant de connaître le détail du calcul.
      Car d’une source à une autre les chiffres changent fortement.
      (et ce détails m’intéresse beaucoup)

      Je pense que le coût d’un enfant est fortement dépendant des revenus du foyer. (principe de répartition des dépenses en fonction du revenu initial)

      Répondre
  7. Pareil, on nous racontait souvent qu’un enfant coûtait très cher et puis finalement… pas tant que ça.

    J’ai fais des biberons et j’ai acheté du lait en boîte de la naissance à un an. C’est le plus gros investissement (environ 60€/mois comme tu dis).
    Depuis que Fiston a un an, on lui donne du lait entier, deux fois moins cher que le lait de croissance qu’il “devrait” avoir.
    Il n’a pas mangé des petits pots, j’ai toujours cuisiné pour lui (et pas forcément du bio vu que je n’ai jamais trouvé cela meilleur…).

    Les couches (de marque), au début je les achetais en supermarchés puis j’ai regardé sur Amazon, elles sont deux fois moins chères et elles sont livrées en moins de 48h gratuitement !

    Pour la poussette j’en voulais une évolutive (de la naissance à la marche). Après avoir fait le tour des avis sur internet, nous sommes allée en magasin pour la tester (notamment le “pliage à une main”). Coût en magasin : 109€
    Persuadée de pouvoir trouver encore mois cher sur Internet, on est ressorti du magasin et 48h plus tard la poussette arrivait chez nous au prix de 89€. Merci Amazon !

    Le siège auto groupe naissance nous a été donné par mes parents. D’abord réticente (sécurité), je me suis dis que pour quelques trajets seulement (nous n’avons pas de voiture, c’est juste pour que mon père puisse venir chercher Fiston), j’ai accepté.
    Depuis un autre siège auto a été acheté à 59€, payé par la Mamie.

    Pour les vêtements, pas mal nous ont été données mais on a aussi acheté (en solde !) quelques premiers vêtements.
    Ce fut avant que je découvre les bonnes affaires de LeBonCoin !
    Depuis rares sont les vêtements achetés en magasin, tout passe par LeBonCoin.

    Bref, je ne pense pas qu’un bébé coût vraiment cher. Il faut juste s’organiser et avoir un peu de bon sens.

    Les seuls trucs “chers” que j’achète pour lui c’est le matériel Montessori, certains beaux jouets et quelques meubles (récemment une chaise “cube” évolutive à plus de 77€).

    Répondre
  8. Sachez que si comme moi vous reprenez le travail bientôt et sans avoir de place en crèche avez opté pour une assistante maternelle, en plus des aides de la CAF vous pouvez selon votre département (92 pour moi) bénéficier d’aides financières du Conseil Général (100 euros) et de votre mairie qui peut vous verser une aide mensuelles en raison du nombre de places limitées en crèches…

    Répondre
    • Merci pour cette précision très intéressante. En effet notre département verse aussi une petite aide trimestrielle en plus de celle de la CAF aux parents employant une assistante maternelle. Ca doit donc être répandu. Et ça augmente avec le nombre d’enfants.

      Répondre
      • en effet, j’ai vu qu’après que tu l’avais mentionné et en plus de l’aide du Conseil Général maintenant il y en a aussi de la part du service petite enfance de la Mairie qui en complément verse 100 euros de plus pour pallier à la pénurie de place en crèches

        Répondre
  9. Merci pour cet article très complet !

    C’est vrai qu’avoir un bébé c’est un sacré budget …

    Dans l’intérêt de l’enfant, il vaut donc mieux être sur de ses capacités financières avant de se lancer dans cette aventure.

    De nombreux sites de produits pour enfants proposent des soldes régulièrement, je pense qu’il est intéressant de profiter de ce type d’opération durant l’année.

    Répondre
  10. Bonjour super article. Grace au site leboncoin j’ai eu la poussette trio living en parfait état couleur mixte gratuite (nacelle, poussette, siège auto)car trop encombrante pour la maman. Elle m’a donné en plus un stérilisateur biberon ! Le trio est généralement à 250€ d’occasion et entre 500 et 700€ neuve donc super contente !!! Un grand merci à la maman

    Répondre
  11. J’ai testé les couches lavables et j’ai abandonné après 4 mois de persévérance.
    j’ai écrit un petit texte rigolo sur le sujet, je peux te l’envoyer Aurore si tu le souhaites.

    EN outre, si on regarde l’électricité et l’eau dépensées pour le lavage des couches lavables, je ne suis pas sûre que ça soit si économique ni écologique que ça?

    Je n’ai jamais eu stérilisateur ni chauffe biberon ni babycook et mon enfant va très bien, merci! Faire boire le lait à température ambiante rend aussi la vie plus facile pour les bébés nomades 😉

    Prêt, occasion: surtout les vêtement de 0 à 6 mois qui sont peu portés et souvent comme neufs.
    Oui, forcément c’est un budget un bébé.
    On peut étaler les dépenses en achetant un pack de couches par mois durant la grossesse: ça fait un peu d’avance!

    Pour nettoyer les fesses de bébé: rien de mieux que l’eau savonneuse et le liniment, toutes les sages femmes et puéricultrices vous le diront, haro sur les lingettes qui coûtes cher et polluent!!!!

    Répondre
    • Merci de m’avoir envoyé ton texte très rigolo ! Désolée de répondre si tard…
      Je plébiscite aussi le liniment, super pour nettoyer en hydratant le derrière et éviter l’érythème fessier.
      Moi aussi je donne le biberon à température ambiante, et bébé ne semble pas traumatisée ! Il me semble d’ailleurs que c’est recommandé pour éviter les brûlures.

      Répondre
  12. Et oui cela coute très cher mais personnellement j’ai eu beaucoup de choses à prêter ! Ce qui reste le meilleur plan pour économiser. Sinon le marché de l’occasion est également très propice aux bons plans. Sinon gare aux débordements et aux fins de mois difficiles à l’arrivée de bébé…

    Répondre
  13. Concernant les vêtements, sachez que c’est mieux pour Bb de porter des habits qui ont déjà été lavės plusieurs fois. En effet, ils sont plus doux et surtout débarrassés des innombrables prurits chimiques dont sont imprègnes les textiles neufs.donc vive l’occasion!

    Répondre
  14. Ma fille a 9 mois, on utilise les couches lavables (payées avec la prime de naissance), on récupère des habits d’autres parents (et on les donnent après à d’autres), je travaille à domicile donc pas de frais de garde et les grands-parents offrent des cadeaux! Donc pour l’instant ça va mais c’est quand ils sont plus grands qu’ils coutent plus chers (en étant bassement terre à terre) 😀

    Répondre

Laisser un commentaire