épargne de précaution

Mettez votre famille à l’abri avec l’épargne de précaution

Il y a un moyen simple de mettre sa famille à l’abri.




Quelques mois peuvent suffire à constituer sa propre assurance contre les difficultés : l’épargne de précaution.







S’il y a une priorité lorsque l’on commence à épargner, c’est de se constituer une épargne de précaution pour faire face aux coups durs (électroménager à remplacer, perte d’emploi, frais médicaux, etc.).

On dit généralement qu’elle devrait être au moins égale à trois à six mois de dépenses (il vous faut donc commencer par calculer combien vous dépensez chaque mois : faites votre budget !)

Chacun décidera du montant qui lui convient, mais il s’agit, je pense, d’une bonne indication, qui permettra de faire face à la plupart des problèmes pouvant se présenter.


On place en principe cette épargne sur les livrets réglementés (livret A, LEP, LDD) afin de la garder disponible à tout moment, et de lui faire produire quelques intérêts pour contrer tant bien que mal l’inflation. Mais attention, on n’y touche qu’en cas de réelle nécessité, pas pour s’offrir des loisirs.


Cette épargne de précaution vous évitera de devoir souscrire un prêt à la consommation pour faire face à un coup dur, ce qui vous évitera de mettre le doigt dans un engrenage qui pourrait à terme vous mener au surendettement.


L’épargne de précaution est donc une mesure absolument indispensable qui devrait être une priorité dans chaque foyer. Si vous ne l’avez pas encore constituée, je vous encourage à commencer dès aujourd’hui.




Laisser un commentaire