Graphène

Investir dans le Graphène, ce matériau prometteur !

 

Des propriétés extraordinaires

 

C’est un cristal de carbone qui se trouve à l’état pur dans le graphite. C’est le matériau le plus mince au monde car composé d’une couche d’atomes liés ensemble sur une seule épaisseur. Ses propriétés sont hors du commun : résistance supérieure à celle du diamant, solidité 200 fois supérieure à celle de l’acier, légèreté (0,77 milligrammes au mètre carré), transparence, conductivité à l’électricité et à la chaleur (le meilleur conducteur d’électricité connu à ce jour). C’est le physicien Andre Geim associé à Konstantin Novoselov qui a isolé pour la première fois le graphène en 2004, découverte récompensée par le prix Nobel de physique en 2010.

 

En route vers la révolution du graphène

 

Le graphène est un matériau d’avenir qui fait l’objet de nombreuses recherches et ses usages se développent très rapidement dans des technologies d’avenir.

En matière de haute technologie, dans l’industrie électronique, le graphène fait figure de matériau miracle. La réalisation d’un téléphone portable souple est un projet ambitieux qui utilisera la flexibilité du matériau. Le géant de l’électronique sud-coréen Samsung, plus grand fabricant de smartphones au monde, pourrait présenter en 2017 deux modèles de téléphones portables flexibles. En effet, Samsung serait en train de travailler sur le Galaxy X, qui disposerait d’un écran 4K pliable. Une fois l’écran plié, le téléphone devrait mesurer environ 12 cm, et devrait se transformer en tablette de 17 cm une fois déplié.

Pour certains, le graphène aura un impact considérable sur l’humanité, tout comme lorsque le fer a remplacé le bronze 1200 ans avant Jésus-Christ et a révolutionné les techniques de l’époque. Selon eux, il n’y a pas de limite aux applications offertes par le graphène. Voici quelques exemples : disques durs 1 000 fois plus puissants qu’actuellement, appareils photos et caméras à vision nocturne, réseaux de télécommunications ultrarapides.

Dans l’industrie, le graphène entre dans la composition des alliages pour alléger les avions (Airbus).

Dans l’armement, on l’utilise pour fabriquer des émetteurs d’ondes Térahertz (Thalès) ou rendre des appareils furtifs.

Dans le domaine de l’environnement, pour pallier les fluctuations du climat selon les zones géographiques où l’on se trouve, qui peuvent affecter le rendement des panneaux solaires, des scientifiques chinois ont mis au point des panneaux photovoltaïques à base de graphène capables de capter de l’énergie du soleil, mais aussi de l’eau de pluie.

En raison de ses propriétés uniques, le graphène présente un grand potentiel pour des applications dans le domaine de la technologie médicale. En collaboration avec des partenaires de l’Institut de la Vision de l’Université Pierre et Marie Curie à Paris, les physiciens développent des composants clés d’une rétine artificielle en graphène, qui pourront servir comme des prothèses optiques pour les personnes aveugles dont les nerfs optiques sont encore intacts.

 

Un investissement d’avenir exceptionnel

 

Le graphène est aujourd’hui une opportunité d’investissement incontestable. De nombreux acteurs économiques sont convaincus de l’énorme potentiel du graphène. Multinationales, entreprises et universités investissent des milliards dans la recherche des applications possibles et dans leur industrialisation. La production actuelle n’est que de 400 tonnes par an, ce qui reste faible au vue des premières applications prêtes à pénétrer le marché dès 2017.

En France, la société AcciPlus, spécialisée dans les matières rares à profit est la première à avoir constitué un pool-account de graphène grâce à ses services d’investissement dédiés aux particuliers. AcciPlus se charge de toutes les opérations, de l’achat de la matière première sur les marchés privés à la revente aux industriels en passant par l’acheminent des métaux.