Idée pour un complément de revenus : le désencombrement

Idée pour un complément de revenus : le désencombrement

C’est la rentrée ! Pour repartir du bon pied, vous avez sûrement envie d’avoir un intérieur bien rangé, dégagé, c’est-à-dire désencombré.

On amasse au quotidien quantité de choses « qui peuvent toujours servir », de bibelots obtenus çà et là, et on finit par avoir l’impression de vivre dans un capharnaüm.
En fait, on pourrait se passer de bon nombre de ces objets quel’on n’ose pas jeter. D’ailleurs, pouvez-vous vous souvenir de la dernière fois que vous les avez utilisés ?




Certains n’ont pas servi depuis un an ou deux, mais sont toujours là « au cas où », à prendre de la place dans les placards, ou à la cave, au grenier ou au garage. En tout cas, chez moi, c’est comme ça, je l’avoue !


Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais on se sent mieux avec un intérieur dégagé, y compris dans les placards ou à la cave.
L’autre avantage, c’est que tous ces objets dont vous ne vous servez pas peuvent vous rapporter de l’argent. Et si vous n’arrivez pas à les vendre, donnez-les, vous ferez des heureux.


Vendez pour avoir un complément de revenus


Cela fait plusieurs années que je revends périodiquement les choses dont je ne me sers plus. En essayant de calculer combien ces ventes ont pu me rapporter, il me semble que la somme doit avoisiner les 1500 euros. Ce sont donc souvent plusieurs dizaines, voire centaines d’euros qui dorment dans nos placards, chaque année.







J’utilise beaucoup Leboncoin pour vendre un tas d’objets dont je ne me sers plus (et aussi acheter certains équipements dont j’ai besoin). J’ai remarqué que l’électroménager, petit et gros, s’y vendait particulièrement facilement, tout comme l’équipement pour bébé. J’ai eu moins de succès pour les livres, par contre.

Pour vendre mes livres efficacement, j’ai donc utilisé deux autres sites qui ont très bien fonctionné : Priceminister et Gibertjoseph.

Sur Priceminister, on peut d’ailleurs vendre de tout. J’y ai vendu une télévision, un téléphone, une imprimante, des CD et DVD, etc. L’avantage, par rapport à Leboncoin, c’est que le paiement est sécurisé, on est donc sûr d’être payé. L’inconvénient, c’est que le site perçoit une commission qui est déduite du gain du vendeur (en même temps, on n’a rien sans rien).
Commissions et frais de port déduits (la plupart des envois se font par la Poste), j’ai tout de même gagné grâce à ce site plus de 500 euros !




Dans un style différent, Gibertjoseph m’a plu parce qu’il permet de revendre en une fois un carton entier de livres, c’est donc un gain de temps appréciable.
Les deux sites sont complémentaires, car Gibertjoseph ne reprendra pas certains livres qui se vendront bien sur Priceminister, et inversement.




Donnez par générosité


Je crois qu’on a tout à gagner à être généreux, et qu’un jour ou l’autre, on récolte les fruits de nos actions.
Lorsque je doute qu’un objet puisse se vendre facilement, ou qu’il ne se vend tout simplement pas dans un délai rapide (je n’ai pas beaucoup d’espace pour stocker, donc j’aime que les choses partent vite), je préfère le donner pour qu’il puisse tout de même servir à quelqu’un. Je n’aime pas jeter ce qui est encore en bon état.


Pour donner, j’utilise un site qui commence à être assez connu, donnons.org, à l’allure un peu artisanale, mais efficace.
On y poste une annonce pour chaque objet que l’on veut donner, et les personnes intéressées nous envoient un message. Le donneur choisit ensuite à qui il veut donner l’objet.

L’idée est très bonne, et cela marche en général bien. Ca peut donner lieu à des rencontres sympathiques, et certaines personnes vous apportent même un petit cadeau, je trouve ce genre d’attentions vraiment touchant (ça m’est arrivé deux fois, j’ai reçu une bouteille de vin et un paquet de chocolats ! autant dire que ce fut motivant pour continuer à donner !). 😉

En revanche, il faut parfois être patient car certains postulants (« preneurs ») ne donnent plus signe de vie quand on leur attribue l’objet, voire ne viennent pas le chercher. Il faut avouer que certaines fois, on aurait plus vite fait de jeter !
Il faut donc bien sélectionner la personne, et surtout privilégier celles qui sont proches de votre domicile (il est moins probable qu’elles vous posent un lapin).
Il n’empêche, même si cela demande parfois un peu de temps, je trouve que le résultat est très positif.


Alors, convaincus ? 😉

10 réflexions au sujet de “Idée pour un complément de revenus : le désencombrement

  1. Alors, je suis un peu mitigé.
    En effet, j’essaye au maximum d’utiliser Leboncoin et autres astuces pour vider la maison en gagnant un peu d’argent. C’est pas toujours évident !
    Il y a des fois où ça marche bien (la puériculture en générale). Par contre, il y a des objets dont je n’ai jamais réussi à me débarrasser.

    Dernier point, les foires à tout : 3 essais il y a quelques années… ça ne marche pas. Beaucoup de temps, peu de vente et à des prix très bas.

    • Bonjour Quentin, contente de te revoir ici !

      Oui, moi aussi il y a des choses qui me restent sur les bras.
      J’ai remarqué qu’on vend plus facilement si on habite dans une agglomération dense en population. Aujourd’hui, j’habite plus loin de Paris qu’avant, et je vends moins facilement.
      Je pense que ça marche plus facilement aussi si on est prêt à faire des envois. Mais sur leboncoin la transaction n’est pas sécurisée et il y a toujours un risque de se faire avoir. Priceminister est bien de ce côté-là, mais je ne sais pas si tout s’y vend facilement.

      Je ne vends pas en brocante (ce que tu appelles foires à tout, c’est ça ?) par contre. Mais j’y ai déjà acheté à très bas prix. Ca me semble plus intéressant pour les acheteurs.

      Sinon, tu n’as qu’à donner ce qui te reste sur les bras 😉

  2. Merci pour votre blog très intéressant.
    Pour ma part, il m’arrive d’utiliser recupe.net et c’est
    très efficace pour les dons aussi !
    Et pour vendre, leboncoin est vraiment magique !
    Je fais aussi des brocantes, mais c’est parfois à la limite du don (sauf certains articles dont je garde bien les boîtes et les notices) mais j’ai plaisir à le faire avec des amis.

    • Bonjour Lor,
      Je connaissais recupe.net de nom mais je ne l’ai jamais utilisé, ça doit être à peu près pareil que donnons, merci pour la précision.
      Merci pour votre commentaire et à bientôt,

      Aurore

    • Tout à fait Patrice, d’ailleurs à l’approche de Noël c’est le moment de faire un peu de place (pour les cadeaux éventuels !) et de renvendre quelques objets pour gagner de l’espace et un peu d’argent 😉

Laisser un commentaire